Nous avons 88 visiteurs en ligne

Retards et manque d'informations

 

Trajet : Namur - Bruxelles

 
Ce vendredi matin 5 novembre 2010, alors que j'empruntais le train de 7h10 au départ de Namur vers Bruxelles, mon trajet a été interrompu à hauteur de Rhisnes. Suite à la prolongation de notre immobilisation, les informations données par le personnel de la SNCB variaient de minutes en minutes. Concernant les causes possibles, par exemple, il nous a successivement été annoncé que le train était bloqué suite à un problème de signalisation, suite à un train en détresse nous précédant et suite à notre train qui patinait. En outre, nous avons alternativement et à plusieurs reprises été informés que nous retournions sur Namur ou que nous allions tout de même rejoindre Gembloux. Vous comprendrez que cette incertitude est extrêmement dommageable pour le navetteur qui ne peut dès lors pas s'organiser correctement pour rejoindre son lieu de travail.

Nous sommes finalement revenus sur Namur où nous n'avons pas été pris en charge : aucune information concernant le premier train qui partirait sur Bruxelles, ou sur une éventuelle navette de bus. Choisissant au hasard parmi les multiples trains en partance pour Bruxelles qui étaient immobilisés à Namur, j'ai donc pris le train de 8h51. Ce train est bien évidemment parti après une longue attente en gare et donc avec du retard, et n'a pas continué plus loin que Bruxelles-Nord, gare à laquelle je suis descendu aux alentours de 11h20. 

Comprenez bien que 4h pour rejoindre Bruxelles au départ de Namur, sans être correctement informé ou encadré est proprement révoltant. D'autant plus que la cause mentionnée dans les médias, à savoir la présence de feuilles sur les voies (voir l'article présent sur le site de la rtbf de ce vendredi 05/11/2010), ne relève en aucun cas de la force majeure, attendu qu'il s'agit d'un événement prévisible (à ma connaissance la chute des feuilles en automne est un phénomène naturel annuel survenant systématiquement à la même période) et tout à fait évitable (par l'ajout de sable sur les rails, le renforcement des équipes de nettoyages ou autre). Or, je ne peux que constater que la SNCB préfère investir nos sous dans des uniformes ou des gares plutôt que de résoudre des problèmes autrement plus essentiels.

Je vous prie dès lors de croire, Madame, Monsieur, en mon mécontentement le plus sincère, et espère recevoir de vous au moins des excuses, voire, mieux encore, un dédommagement pour les désagréments encourus lors de cette journée particulièrement chaotique (mon retour fera l'objet d'une plainte séparée, car il a lui aussi fortement perturbé, au point que j'ai passé aujourd'hui 6 heures, oui, SIX HEURES, dans une gare ou un train).

 

05/11/2010 - Julien de Bouge

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online