Nous avons 60 visiteurs en ligne

Parking gare d'Arlon

 

Gare: Arlon 

 
Bonjour, j'ai lu avec attention l'article recopié ci-dessous :

L'avenir 4/10/10 "ARLON - A partir du 22 novembre prochain, il faudra montrer patte blanche pour avoir accès aux deux parkings de la gare d'Arlon. Louis Maraite, porte-parole de la SNCB-Holding, nous a confirmé vendredi soir l'information diffusée le jour même sur les ondes de la radio BEL-RTL. Pour le 22 novembre prochain, des barrières seront placées à l'entrée des deux parkings de la gare d'Arlon, celui de 100 places juste à côté de la gare et celui de 500 places, de l'autre côté des voies. En fait, ceci part du constat que ces parkings sont squattés par des automobilistes ne prenant pas le train au détriment de ceux qui sont clients de la SNCB.

La SNCB veut favoriser ses clients navetteurs, en particulier ses abonnés, qui prennent leur véhicule pour rejoindre la gare et monter dans le train.

Le tarif pour ceux qui prennent le train sera de 30 ?/mois soit un euro par jour pour le parking le plus proche, celui de 100 places, et de 25 ?/mois pour le parking plus éloigné, celui de 500 places. Pour les automobilistes qui ne prennent pas le train, en accord avec la Ville d'Arlon, le tarif appliqué sera plus élevé que celui pratiqué par la société City-Parking via ses horodateurs.

Toujours pour dissuader les « squatters » et favoriser les clients de la SNCB et leur assurer ainsi une place lorsqu'ils viennent prendre leur train.

M. Maraite annonce par ailleurs que les deux parkings de la gare d'Arlon seront sécurisés par un système de caméras.

A titre d'information comparative, l'accès au parking de la SNCB de la gare de Liège est de 8 ?/jour pour l'automobiliste qui a un titre de transport contre 16 ?/jour pour les autres."

Je suis un abonné utilisant le parking arrière (500 places) depuis maintenant près de 5 années.

Excepté pour la sécurisation du parking via l'installation de camera, je n'arrive pas à trouver la logique sous jacente destinée à "favoriser les usagers SNCB" dans l'article.

En effet, si l'on connaît les lieux (ce qui m'étonnerait de la part de Monsieur Maraite), on se rend directement compte des points suivants :

1. Il n'y a que très peu de squatteurs en réalité, il y a surtout une énorme insuffisance des places de parking par rapport à la demande, notamment des abonnés disposant d'une carte parking. Si l'on sait où est situé le parking arrière de 500 places on comprend aisément que rares sont "les automobilistes ne prenant pas le train" qui ont envie de le squatter. Les 2 seuls commerces à proximité, les grandes surfaces Colruyt et Lidl offrent plus qu?assez de places disponibles à leurs propres clients (c?est d?ailleurs plutôt les parkings de ces grandes surfaces qui sont squattés par les navetteurs SNCB). Le problème pourrait être autre pour le parking avant de 100 places (celui-ci étant plus près du centre) si il n'était pas déjà archi complet dès 7h du matin (trouvez moi un automobiliste squatteur à cette heure là, je pense qu'ils sont rares).

2. Ces aménagements vont créer des bouchons sur le rond point donnant accès au parking de 500 places. En, effet l?espace entre les futures barrières et le rond-point fait au plus 20 m sur 2 voies (se réduisant à une après l?entrée ?.), de quoi mettre au mieux une petite dizaine de voitures. Tout un chacun ayant fréquenté ce parking entre 6h50 et 7h30 connaît le flux abondant de voitures rentrant dans celui-ci et tout un chacun pourra vous confirmer que le rond point va être bloqué à cette heure là via la remontée de la file du parking devant les futures barrières au sein du rond-point.

3. Comment peut on raisonnablement passer d'un service gratuit à un service payant en disant que l'on favorise le client ? Ou alors la SNCB Holding nous garantira peut-être un déblayement et un salage lors de chute de neige en hiver ?

4. Comment peut comparer sérieusement la gare TGV de Liège (avec tout les moyen de transport en commun que Liége compte), avec la gare d'Arlon, là je dois avouer ne pas comprendre.

Sérieusement, les justifications avancées dans cet article ?, c'est de l'hypocrisie pure et dure vis-à-vis d'une clientèle déjà secouée (dans tous les sens du terme).

Sans parler du fait suivant : il y a un immense entrepôt désaffecté à coté du parking de 500 places. Je pense que tous les navetteurs d'Arlon ont dû au moins une fois se poser la question : « pourquoi le parking n'est il pas étendu à son emplacement ? » Mais pour ça ?

Dans l?attente de vous lire.

Bien à vous.

 

18/10/2010 - Pierre d'Arlon

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online