Nous avons 38 visiteurs en ligne

Retards

 

Trajet: Louvain-la-Neuve - Boitsfort

 
Il y en a marre de ce service de *** à la *** presté par des nuls incompétents et fainéants. 

Aucun train n'arrive à l'heure à Boitsfort le matin (8h11) et aucun train n'arrive à l'heure à Louvain-la-Neuve le soir 18h18). 

De surcroît, la SNCB se permet d'annuler les trains trop en retard à Ottignies pour rejoindre Louvain-la-Neuve. 

Et cerise sur le gâteau : grêve lundi. 

J'applaudis des deux mains clap clap clap !

 

15/10/2010 - Jérôme de Louvain-la-Neuve

Objets perdus

 

Trajet/

 
J'ai renseigné un objet perdu dans le train le 1 juillet 2010 sous le numéro de dossier 2010pa017447 et je viens de recevoir un mail me signalant que l'ojet se trouvait à Jemelle et qu'on peut allaer le chercher.

Or avec le numéro, il n'y a pas d'objet, ils disent que le dossier est perdu, ils m'ont conseillé d'introduire une nouvelle demande ce que j'ai fait sous un nouveau numéro 2010pa027551.

Merci de nous tenir au courant.

 

15/10/2010 - Ann de Thuin

Mouvements sociaux du 18/10/10

 

TrajetCiney - Arlon

 
Lorsque j'ai voulu prendre mon train ce lundi matin, les annonces ont commencé par dire que le train de 6H01 en direction d'Arlon avait avait un retard indéterminé. 

Après quelques minutes, on nous a annoncé que le train était annulé. La veille de ce départ, devant renouveller mon abonnement, j'ai demandé au guichet si mon train roulait, et il m'a été confirmé que oui. 

Ayant des obligations professionnelless, je ne me suis pas tracassé, mais lorsqu'on nous a annoncé que le train était annulé, je me suis vraiment demandé comment me rendre sur mon lieu de travail. Heureusement, une personne ayant une voiture sur place m'a proposé de partir avec lui et j'ai pu me rendre à mon travail. 

Quand vous renderez-vous compte que des milliers de gens comptent sur vous pour se rendre à leur travail, que nous travailleurs, ne pouvouns dire à nos patrons que nous ne venons pas au travail parce que la SNCB est en grève, surtout certains jours où on n'a pas le choix, et nous sommes nombreux ?

Que pensez-vous de gens qui comme moi, n'ont qu'une voiture et donc n'ont pas d'autres solutions pour aller travailler car leur conjoint n'ont pas d'autres moyens de transport ? 

Quand est-ce qu'on pourra compter sur vos services ? quand est-ce qu'on arrêtera de payer pour ne pas avoir de service ? Et surtout quand penserez-vous aux gens qui payent pour monter dans vos trains et dont vous n'avez rien à faire ? 

Quelle sera la prochaine augmentation de vos prix qui provoquera une diminution de vos services, des trains encore plus rempli, encore plus sales ? 

Quand est-ce que les navetteurs ne seront plus vos vaches à lait ? Combien de temps allons-nous devoir encore subir votre mauvaise gestion, votre je m'en foutisme des utilisateurs ? 

Attendez-vous que vos utlisateurs fassent grève de vos services, pendant plusieurs mois, vous n'aurez plus vos vâches à lait, que ferez-vous lorsque vos abonnés ne monteront plus dans vos trains et feront du covoiturage ?

 

16/10/2010 - Frédéric de Ciney

Amende Railflex

 

Trajet: Bruxelles - Soignies

 
N'ayant pas de bic ce jour la mais ayant un crayon sur moi ce jour-là, j'ai rempli mon Railflex au crayon j'ai fait signe au contrôleur avant de monter dans le train pour lui signaler. Lors de mon contrôle de ticket je l'ai signalé à votre personnel, réaction de ce dernier il m'a pris mon Railflex et m'a mis une amende au lieu de me noter correctement mon trajet, je sais que je dois noter mon trajet à l'encre indélébile mais j'ai préféré remplir au crayon pour faire preuve de ma bonne foi et résultat on me traite comme un fraudeur. 

ourquoi frauder alors que ma carte est payée par mon employeur, pourquoi frauder alors que mes trajets ne sont valables que 15 jours et que je me déplace 8 fois par mois vers Bruxelles (je suis pompier pro en horaire de 24h de garde 72h de repos) résultat chaque mois entre 2 à 6 trajet payés par mon employeur ne sont pas utilisés alors dans quel but devrais-je frauder ? 

De plus ce jour-là j'ai du subir des retard dus aux grèves que le 17/10 je travail et vu que le 18 il y a encore grève je ne sais pas comment revenir (question: qui va rembourser le trajet que j'aurai du utiliser et qui sera perdu ?) 

Je conteste formellement votre amende et la réaction de votre personel, j'attends votre réponse avec impatience en vous remerciant de l'attention que vous avez porté à mon message.

 

17/10/2010 - Sébastien de Soignies

Mouvements sociaux du 18/10/10

 

Trajet/

 
Bonjour, 

Je viens d'être avertie par les services de la SNCB de la grève de ce lundi 18/10 et je vous en remercie. 

Mais lorsqu'on est un navetteur régulier possédant un titre de transport que l'on a payé à l'année, que prévoyez-vous en dédommagement ? 

Auparavant, lorsqu'une telle chose arrivait, nous avions droit à un "Sorry Pass" ... qu'en est-il aujourd'hui ? 

Bien à vous,

 

17/10/2010 - Sonia de Winenne

Amende

 

TrajetLustin - Bruxelles

 
En réponse à votre lettre reçue le 15 octobre 2010 avec votre réf:170910-587600.

Attendu qu'effectivement mon abonnement prenait fin le septembre 2010 j'ai donc, le 17/09, signalé au contrôleur la situation. 

Celui-ci a dressé un constat qu'il m'a remis en stipulant de remettre celui-ci au guichet, lorsque je renouvellerais mon abonnement dès mon arrivée à Bruxelles-Schuman, ce que j'ai fait bien sûr le jour même c'est à dire le 17 septembre 2010. 

Cependant, lorsque je me suis présentée devant l'employée au guichet, celle-ci, peu aimable, m'a répondu je cite : " que voulez-vous que je fasse avec ce papier ? " ce à quoi j'ai répondu , avec étonnement , ce que le contrôleur m'avait dit . 

Ensuite, elle a bien voulu prendre le papier et m'a enfin renouvelé mon abonnement qui prenait cours le 17 septembre 2010. 

Comprenez-donc ma surprise lors de la lecture de votre lettre, car j'ai suivi les consignes du contrôleur ainsi que conseil de la de la SNCB, qui dit qu'il faut toujours avertir le contrôleur dans ce genre de situation, ce que je comprends et c'est ce que j'ai fait !

Dès lors, je ne comprends pas pourquoi je suis pénalisée et condamnée à payer une 2ème fois mon voyage ! 

Je voudrais quand même vous signaler, et c'est râlant, que lors de grèves et que nos abonnements sont en cours on paye non seulement pour rien, on ne sait pas se rendre à notre travail et pour couronner le tout nous ne sommes pas payés car, lorsque l'on habite en province et que l'on travaille à Bruxelles il n'est pas évident de "s'arranger" ! 

Déjà que la semaine passée nous avons subi des conséquences importantes dues à la grève des cheminots, notamment la suppression des trains vers Dinant, celui que je prends j'ai mis 3 heures à rentrer chez moi, mais cela vous indiffère évidemment !

Bien que vous pouvez voir cela dans votre ordinateur, je tiens à votre disposition le coupon qui prouve que j'ai payé et non voyagé en restant dans l'irrégularité comme vous le dites !

Je vous remercie de l'attention que vous porterez à ma lettre et vous prie, d'agréer mes salutations distinguées.

 

17/10/2010 - Lolita de Profondeville

Parking gare d'Arlon

 

TrajetArlon - Luxembourg

 
Je suis une abonnée de la ligne Arlon-Luxembourg depuis bientôt 6 ans. Habitant dans un village à 10 km d'Arlon, je suis, tout comme la majorité des navetteurs de la région, obligée de prendre ma voiture pour me rendre à la gare d'Arlon (étant donné la quasi inexistence du transport en commun dans notre province). 

Nous avons été informés par la SNCB que dorénavant les parkings mis à la disposition des navetteurs seraient payant à raison de 25 € par mois (ce montant monte même à 30 € pour les parkings les plus proches de la gare).

Le porte-parole de la SNCB a eu le culot dans un article paru dans l'Avenir du Luxembourg d'expliquer que la tarification de ces parkings a été décidée dans le but de "favoriser les usagers SNCB" en leur assurant une place de parking.

Si l'on connaît les lieux, on se rend compte des points suivants : 

  • 1. Il n'y a que très peu de "squatteurs" de parkings, il y a surtout une énorme insuffisance des places par rapport à la demande, notamment des abonnés disposant d'une carte parking. Si l'on sait où est situé le parking arrière de 500 places on comprend aisément que rares sont "les automobilistes ne prenant pas le train" qui ont envie de le squatter (aucun commerce, entreprise, à proximité), les grandes surfaces Colruyt et Aldi à proximité offrant plus qu'assez de places disponibles à leurs propres clients (c'est plutôt leurs parkings qui sont squattés par les navetteurs SNCB).

 

  • 2. Ces aménagements vont créer des bouchons sur le rond point donnant accès au parking de 500 places. En, effet l'espace entre les futures barrières et le rond-point fait au plus 20 m sur 2 voies (se réduisant à une après l?entrée ?.), de quoi mettre au mieux une petite dizaine de voitures. Tout un chacun ayant fréquenté ce parking entre 6h50 et 7h30 connaît le flux abondant de voitures rentrant dans celui-ci et tout un chacun pourra vous confirmer que le rond point va être bloqué à cette heure là via la remontée de la file du parking devant les futures barrières au sein du rond-point.

 

  • 3. Comment peut on raisonnablement passer d'un service gratuit à un service payant en disant que l'on favorise le client ? Est-ce que la SNCB Holding va nous garantir un déblayement et un salage lors de chute de neige en hiver (personnellement mon véhicule a été immobilisé sur le parking lors du dernier hiver) et quelle sera la responsabilité engagée par la SNCB en cas de dégâts causés par autrui sur le parking ? En effet, une voiture a été incendiée l'an passé sur ce parking et une vitre arrière de mon véhicule a également été brisée il y a 2 ans (à l'époque, la police m'a informée que cela arrivait assez fréquemment sur le parking de la SNCB, y-compris en journée). De plus, je ne suis pas la seule à ne pas comprendre qu'au vu du manque de place de parking, la SNCB ne cherche pas à utiliser l'immense entrepôt désaffecté qui lui appartient et qui se situe le long des parkings actuels.

Je tiens à souligner que je paie un abonnement mensuel près de 85 € / mois pour un trajet de 17 minutes ! C'est une honte quand on compare les prix pratiqués pour les abonnements sur le reste du territoire belge. 

Le Luxembourg offrant des tarifs plus que compétitifs (un abonnement luxembourgeois bus + train coute 45 € sur l'ensemble du territoire), et les abonnements des frontaliers français étant bien plus avantageux que ceux des frontaliers belges, on ne peut que penser que la différence de prix va directement dans la poche de la SNCB (un abonnement Thionville - Luxembourg coute 65 € pour un trajet de 30 minutes).

Bref, quand on écoute les discours politiques et écologiques actuels et la volonté affichée de la SNCB d'augmenter le nombre de navetteurs transportés, je suis écourée de voir ce qui se pratique en réalité. Avec un abonnement de près de 110 € par mois (doit-on d'ailleurs craindre une nouvelle hausse des tarifs pour 2011 ?), il devient plus intéressant financièrement de partager une voiture à 2 !

C'est le comble pour moi. Dès lors, nous sommes nombreux à attendre des réponses de la part de la SNCB concernant cette situation. 

Cordialement,

 

18/10/2010 - Laurence de Hachy

Parking gare d'Arlon

 

GareArlon

 
Je vous écris suite à l'article de presse qui expose que les parkings navetteurs près de la gare d'Arlon allaient devenir payant (25 ou 30 € par mois). 

Dans cet article, il est indiqué que le parking payant est instauré pour le bien des navetteurs et ce afin de garantir une place à chacun. La SNCB insiste également sur le fait que le tarif de 30 euros par mois est faible par rapport aux tarifs exigés dans les autres gares (Liège par exemple).

Comment peut-on comparer la petite gare d'Arlon à une gare TGV de la stature de Liège ? A Liège, les utilisateurs du train sont principalement des habitants de la ville qui disposent d'un bus toutes les trois minutes pour se rendre à la gare et qui n'ont donc aucune raison d'utiliser leurs voitures. A Arlon les transports en commus sont beaucoup moins développés et la plupart des utilisateurs viennent des villages périphériques où ne passent tout au plus que deux bus par jour ! 

De plus, la plupart des navetteurs au départ d'Arlon se rendent au Luxembourg et payent proportionnelement au trajet un prix conséquent pour leur carte train dû au passage de la frontière (avec le parking on arriverait au prix de 115 € par mois pour une carte train en deuxième classe).

Enfin je doute fortement que chaque utilisateur dispose dans le futur d'une place de parking. En effet vu le nombre de places plus que limité (les utilisateurs se garent actuellement là où ils peuvent sur le parking, le long du hangar ou de l'entrée par exemple alors qu'il n'y a plus aucune place disponible à partir de 7h40), seuls les plus rapides disposeront éventuellemen d'un accès au parking payant. Je suppose que les autres n'auront plus qu'à trouver un autre moyen de transport que le train ...

Je trouve donc totalement déplacé de réclamer 25 à 30 € par mois à des navetteurs qui sont obligés de prendre leurs voitures pour se rendre à la gare et qui paie d'ores et déjà un prix conséquent pour leur abonnement (qui je suppose augmentera à nouveau dès le mois de janvier 2011), et ce sans qu'aucun service supplémentaire ni a priori aucune place de parking supplémentaire ne soit créé.

Bien à vous,

 

18/10/2010 - Nicolas de Parette

Mouvements sociaux du 18/10/10

 

Trajet/

 
Bonjour,

Cette plainte ne concerne pas ma ligne de voyage habituel. 

Ce mardi 19 octobre 2010 je devais me rendre à Paris, dans le but de signer une nouvelle édition d'un livre publiant une partie de mon travail. 10 années de sacrifices et de travail pour ce résultat. 

race à ces mouvements de grève que vous estimez légitimes, prenez-vous seulement conscience des vies que vous modifiez ? Si mon voyage était tellement important à mes yeux, imaginez celui qui manquera l'entretien d'embauche de sa vie, celui dont le contrat ne sera pas renouvelé car ses retards sont fréquents et tous ceux qui, à chacune de vos colères, voient un rêve, un travail, une histoire ou une vie s'évaporer sous vos orgueilleuses prises en otage.

Doit-on calculer la somme des déceptions que vous infligez, quelle monnaie utilise-t-on pour ce qui compte vraiment ? 

Et si vous commenciez à y réfléchir ?

 

18/10/2010 - Fabrice de Mons

Retards

 

TrajetOttignies - Bruxelles

 
Train de 11h17 Ottignies - Bruxelles du 08/10/10 en retard de 3 minutes. 

Au Japon, les trains partent exactement à l'heure et arrivent à l'heure. L'heure d'arrivée est d'ailleurs spécifiée sur le ticket. 

Les trains s'arrêtent précisément là où cela est indiqué sur le quai. Cela permet aux passagers de faire la file de manière ordonnée et de rejoindre leur place sans bousculades. 

Il n'y a pas de marches, ce qui facilite la vie des personnes à mobilité réduite. Il est interdit de fumer sur les quais, et il est interdit d'utiliser un portable (et donc de déranger les autres usagers). 

Les gares et les trains sont très propres. La communication aux clients est exemplaire. 

Bref, le rêve pour les utilisateurs ! 

La SNCB devrait s'en inspirer, et pourquoi pas, faire appel à des ingénieurs japonais pour être aidée !

 

18/10/2010 - Daniel de Chastre

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online