Nous avons 76 visiteurs en ligne

 

   

Les patrons de la SNCB et d'Infrabel ont présenté mercredi devant la commission parlementaire "Buizingen" un plan d'investissements de 3,7 milliards d'euros pour développer le système de contrôle en continu de la vitesse des trains, l'ETCS, sur 100 pc de leurs infrastructures d'ici 2022-2023.

Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, doit investir 2,004 milliards d'euros et la SNCB 1,693 milliard, afin que l'ETCS soit présent sur l'entièreté du réseau à cet horizon. Infrabel compte imposer l'ETCS à l'ensemble des opérateurs ferroviaires en 2025, a souligné son patron Luc Lallemand. 

Tant Infrabel que la SNCB ont par ailleurs confirmé qu'elles étaient en avance sur leur calendrier d'installation du TBL1+ (système d'arrêt automatique), le système intermédiaire devant progressivement migrer vers l'ETCS. Ce "Masterplan" est un projet approuvé par les CA du groupe SNCB en se basant sur la date-butoir du 31 décembre 2011. Au gouvernement de l'entériner avant cette date, sans quoi l'échéancier "déjà très serré" risque d'être reporté d'autant, a averti M. Lallemand. Les députés de la Commission spéciale, qui avait été installée dans la foulée de la collision ferroviaire de Buizingen du 15 février 2010, se sont montrés satisfaits de constater que nombre de leurs recommandations avaient été prises en compte par les trois branches du groupe. (VIM)

   

Source: Belga - 19/10/2011

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online