Nous avons 85 visiteurs en ligne

 

   

Réponse de la SNCB :

Sur la ligne 161, les 3èmes voies qui permettaient entre Ottignies et Bruxelles de conjuguer trains lents et trains rapides ne seront plus disponibles à partir de décembre pour cause de travaux par réalisés par Infrabel. La capacité s'en trouve donc diminuée et la SNCB n'a pas eu d'autre choix que d'aménager les arrêts pour faire passer un maximum de trains. Aussi, à chaque suppression d'arrêt, la SNCB a veillé à ce qu'une alternative existe dans un intervalle de maximum 10 minutes.

 

Un second problème se superpose à la réduction de capacité de la ligne 161: la ligne 162, qui se retrouve à voie unique entre Namur et Naninne et entre Libramont et Lavaux.

 

Ceci explique que le train 8600 ait dû être avancé pour 2 raisons : pouvoir continuer à faire circuler le city rail (IC 2416) entre Bruxelles et Ottignies, et le fait que l'horaire ne lui permettait plus de passer entre Namur et Naninne.

--------

Suite à l'annonce de l'adaptation de l'horaire du train P 8600 décidée unilatéralement par la SNCB et sans aucune concertation préalable, navetteurs.be à décidé de réagir auprès de la SNCB dans un e-mail envoyé ce jeudi 24/11.

 

En voici le contenu :

 

Je me permets de vous contacter au nom des navetteurs qui utilisent au quotidien le train P 8600 qui démarre actuellement de Bruxelles-Midi à 15h54 et qui démarrera dorénavant à 15h41 selon le nouvel horaire de décembre.

Cette adaptation empêchera désormais un grand nombre de navetteurs de pouvoir utiliser ce train étant donné que celui-ci quittera la dernière gare de Bruxelles à 16h01 alors que la plupart des travailleurs ont l’obligation de prester jusqu’à 16h00.

Le principal souci est qu’actuellement déjà, le train P 8600 qui est suivi de près par le train IC 2416 sont tous les deux et d’après les témoignages des navetteurs, en état de suroccupation. Que se passera-t-il une fois que les passagers de deux trains devront être embarqués en un seul train ?

De plus, il paraît totalement injustifié de déplacer un train « de pointe » avant justement l’heure de pointe qui pour la plupart des travailleurs commence à 16h00.

Force est de constater qu’une fois de plus la SNCB, sans doute pour des impératifs de « ponctualité » imposés par Infrabel -notion que les navetteurs ne connaissent plus depuis de nombreuses années- décide unilatéralement de déplacer un train de pointe sans aucune concertation préalable et sans mesurer l’impact négatif sur les navetteurs déjà bien obligés de supporter malgré eux les désagréments quotidiens d’un service qui ne cesse de se dégrader au fil du temps.

Je vous demanderais dès lors de prendre les mesures qui s’imposent afin de ne pas procéder à l’adaptation de l’horaire de ce train P 8600.

Je vous informe également que navetteurs.be coordonnera et soutiendra toute action de protestation en faveur du maintien de l’horaire actuel de ce train.

Je remercie d’avance pour votre collaboration. 

Cordialement,

Gianni Tabbone
   

Source: navetteurs.be - 24/11/2011, SNCB (réponse) le 29/11/2011

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online