Nous avons 78 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

Écolo dénonce la logique de la SNCB: «On vide les gares de leur personnel, puis on ferme les locaux en raison de l’insécurité qui s’y installe.»

© Photo Lavenir.net

Le bourgmestre a affirmé que la Ville se renseignait auprès de la SNCB pour louer le bâtiment ferroviaire herseautois et ainsi le rouvrir.

En juin 2013, la SNCB a décidé de fermer définitivement le guichet de la gare d’Herseaux. Il a été remplacé par un automate, qui a d’ailleurs très rapidement fait l’objet de dégradations. La Société des Chemins de fer voulait aussi fermer la salle d’attente, mais elle s’est abstenue vu le nombre important de voyageurs qui transitent par cette gare. Début décembre, suite à des actes de vandalisme, la salle a finalement quand même été fermée.

La logique SNCB dénoncée

Lors du dernier conseil communal, lundi soir, Simon Varrasse, conseiller Écolo, s’est exprimé à ce sujet, afin de voir si les autorités communales pouvaient prendre contact avec la SNCB pour rouvrir cette salle d’attente.

«Si le vandalisme est inacceptable et doit être combattu avec vigueur, Écolo dénonce également la logique de la SNCB, a-t-il dit. On vide les gares de leur personnel, puis on ferme les locaux en raison de l’insécurité qui s’y installe. Or, ne plus assurer de présence humaine dans la gare d’Herseaux, c’était laisser la porte ouverte à toute une série de désagréments tels que le manque d’information et de confort pour les voyageurs ou encore les actes de vandalisme.»

Services publics ou commerciaux

Interrogé le 14 janvier dernier en Commission Infrastructure par le député fédéral Ronny Balcaen, le ministre de tutelle n’a pas pu apporter de réponse convaincante concernant la réouverture de la salle d’attente et la lutte contre les dégradations. «La seule solution durable à ces problèmes de vandalisme est d’assurer à nouveau une présence humaine dans les locaux, a déclaré Simon Varrasse. Nous souhaitons donc que les autorités communales prennent contact avec la SNCB afin d’évaluer la possibilité de développer des services à la population, qu’ils soient publics ou commerciaux, au sein du bâtiment actuellement inoccupé.»

Il a notamment cité l’exemple de Lustin, où la ville loue le bâtiment de la gare pour y permettre une salle d’attente.

«Nous avons déjà rencontré plusieurs fois la SNCB à ce sujet, a affirmé Alfred Gadenne, le bourgmestre. Nos derniers contacts datent de novembre. On travaille pour solutionner le problème et un accord de location existe. Le souci, c’est que suite à la restructuration au sein de la SNCB, rien n’est évident. Nous n’avons plus de contacts. Il est évident que notre volonté est également de rouvrir cette gare et nous espérons que la SNCB va vite se réveiller, car la problématique du vandalisme à Herseaux-gare devient importante.»

Source: Lavenir.net - 30/01/14

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online