Nous avons 90 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

La SNCB va présenter son nouveau plan de transport prochainement. Il sera défavorable aux navetteurs lessinois athois, tournaisiens, mouscronnois …

La dégradation des liaisons ferroviaires depuis la gare de Lessines mérite toute l’attention des élus locaux. C’est en tout cas l’avis d’Oger Brassart (Oser/cdH) qui réclame la convocation de la commission communale consacrée à cette thématique.

Le bourgmestre, Pascal Dehandschutter (PS), propose de l’appeler "groupe de travail", afin d’y inviter des intervenants (navetteurs, experts…) : "Il sera convoqué après le 15 février". La proposition est votée à l’unanimité, ce qui siet à Oger Brassart, selon qui il y aurait péril en la demeure.

En effet, lors d’une conférence de presse vendredi matin, le conseiller cdH a fait part de renseignements dont il a pu prendre connaissance. "J’ai pu voir les changements que la SNCB nous réserve pour décembre 2014 : c’est la chronique d’une mort annoncée."

1. Suppression de la ligne directe

Selon Oger Brassart, la ligne directe Lessines-Bruxelles sera supprimée. Les navetteurs devront changer de train à Ath. "Auparavant, nous avions un IC direct vers Bruxelles. Lorsque les Tournaisiens ont réclamé une deuxième liaison par heure vers Bruxelles, l’autorail de Lessines-Grammont a été couplé à celui de Tournai en gare d’Ath. Les Lessinois perdaient ainsi sept minutes de temps de parcours. Dans le projet à venir, les Tournaisiens auront deux liaisons directes et les Lessinois plus aucune : ils devront changer à Ath pour prendre le train venant de Tournai. Seul point positif : le temps de parcours devrait être légèrement réduit. Mais on connaît les problèmes de correspondances…"

2. Des wagons antiques

Les correspondances, c’est bien ce qui inquiète particulièrement le conseiller. Car le train qui passera à Lessines sera un omnibus qui fera le trajet Denderleuw-Tournai, en passant par Grammont, Ath, Tubize, Mons… "C’est un trajet de deux heures qui assurera des correspondances. S’il y en a une qui ne fonctionne pas, cela risque d’être répercuté sur tout le circuit… Pour couronner le tout, cet omnibus sera composé du plus vieux matériel roulant ! Celui que nous avons actuellement date de 1986, celui-là est de 1966, donc il était encore contemporain des dernières locomotives à vapeur !"

Une note d’optimisme ? Rappelons que du temps de la vapeur, il fallait seulement 45 minutes pour relier Lessines à Bruxelles…

Selon le porte-parole de la SNCB, le plus vieux matériel roulant date des années 70, et est en cours de remplacement par le plus récent. Celui de 66 aurait été mis au rebut fin de l’année dernière.

3. Fin de la possibilité de passer par Grammont

Actuellement, les voyageurs lessinois, hors heure de pointe, ont deux possibilités par heure pour rallier Bruxelles : une liaison directe passant par Ath (1 h 10 de trajet) et une liaison indirecte en passant par Grammont (1 h de trajet). "À l’avenir, les trains Lessines-Grammont et Grammont-Bruxelles se feront "coucou" en gare de Grammont, poursuit Oger Brassart. Ils se croiseront, sans possibilité de correspondance."

4. Suppression de trains en heures de pointe et les week-ends

Vu la suppression de cette possibilité de passer par Grammont, le week-end, les Lessinois n’auront plus qu’un train toutes les deux heures en direction de Bruxelles (en passant par Ath).
Par ailleurs, en semaine, en heures de pointe, outre les trains réguliers, au moins quatre trains supplémentaires roulent entre Lessines et Bruxelles (avec des changements). "Il n’y en aura plus que deux, aux horaires modifiés qui colleront moins bien avec ceux des étudiants lessinois scolarisés à Ath. Pour l’instant, le train des étudiants du matin compte deux rames de trois wagons, et il est plein. À l’avenir, il sera composé d’une seule rame, de deux wagons !"


Par ailleurs, le premier train au départ de Lessines pour Bruxelles ne sera plus à 5 h 25 mais à 5 h 46 et le dernier train arrivera à 21 h 15 au lieu de 23 h 43 actuellement. "Il ne sera plus possible de quitter Bruxelles après 20 h."

5. Et vers Mons …

"Pour aller vers Mons, ce sera le pompon : le train attendra douze minutes à Jurbise, et il fera deux arrêts supplémentaires à Erbisœul et Ghlin, soit au milieu des bois ! Depuis Ath, il mettra seize minutes de plus pour arriver à Mons."

Enfin, sur la ligne Ath-Bruxelles, dorénavant, tous les trains, même en heures creuses, s’arrêteront à Silly et Hal en plus d’Enghien, ce qui allongera le temps de parcours des Lessinois, des Athois, des Tournaisiens, des Mouscronnois …


Selon le SNCB, l'objectif est d'offrir un meilleur service

Thierry Ney, attaché de presse de la SNCB, ne souhaite pas faire de commentaire sur les informations livrées à la presse, mais réagit de manière générale : "A l’heure actuelle, je ne peux ni confirmer, ni infirmer ces renseignements. Le nouveau plan de transport de la SNCB, qui entrera en vigueur en décembre 2014, sera présenté dans les mois à venir, en février ou mars.

Il concernera l’ensemble du réseau belge. Celui que nous avons actuellement date de 1998 et était prévu pour une durée de 8 ans. Évidemment, avec le temps, il a été renforcé par des trains P, aux heures de pointes. Mais il est impossible de continuer à ajouter des trains sans prévoir un nouveau plan global car cela a un effet en cascade. Rappelons que le réseau belge est constitué en étoile, à partir de Bruxelles, où il y a un étranglement."

"En plus de dix ans, notre clientèle est passée de 147 millions de voyageurs à 223 millions de voyageurs. Avec ce nouveau plan de transport, nous souhaitons leur offrir un meilleur service, c’est-à-dire transporter un grand nombre de personnes sur de longues distances.

Pour ce faire, nous tenons compte de la demande. en fonction de la demande entre une origine et une destination, nous affectons le matériel et le personnel disponible. Il est logique que nous ne mettrons pas un train double étage en circulation, en heure creuse, sur une petite ligne. Par contre, nous renouvelons progressivement l’ensemble de notre flotte. Tout sera bien expliqué aux voyageurs. L’objectif est d’améliorer la ponctualité, les correspondances et le service sur l’ensemble du réseau."
   

Source: lavenir.net - 31/01/14

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online