Nous avons 65 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

Gérard SERVAIS (CGSP-Cheminots) nous a fait parvenir un avis où il fait part de ses craintes quant à l'avenir du rail en Province du Luxembourg.

Quel avenir pour le rail en Province de Luxembourg ?

Notre Etat, qui est encore Fédéral, limite régulièrement sa dotation et exige en échange, par le nouveau plan de transport, d’augmenter le nombre de voyageurs, de désengorger les grands centres urbains, somme toutes de réaliser du transport de masse (quelle horreur).

Pour atteindre ces objectifs la SNCB met en application sont nouveau plan de transport qui entre autre délaisse les zones rurales. Est-ce un hasard, mais le déséquilibre avec la Flandre est marquant.

De son coté, Infrabel, aussi afin de répondre aux exigences budgétaires, classe les lignes sous les fameuses catégories A, B, C, D et annonce qu’elle ne pourra plus entretenir les lignes C et D et qu’a terme la vitesse sera réduite et qu’elle devra ensuite les fermer pour des raisons de sécurité. La sonnette d’alarme est tirée et le Ministre des Communications en fonction nous rassure, l’orage passe.

Aujourd’hui, un ouragan arrive avec le nouveau gouvernement. Ses intentions sont de raboter à Infrabel et à SNCB 2,1 MIA à l’horizon 2019. Nous devons de nouveau craindre le pire pour les lignes de Gouvy-Luxembourg,  Marloie-Liège et l’axe Bertrix-Athus-Arlon.

Infrabel aura t elle encore les moyens de les entretenir ? Va-t-on vers une fermeture progressive ? Qu’en est-il des travaux d’entretien planifiés en 2016 sur ces lignes afin de maintenir la sécurité ?

Les lignes rurales, sont moins rentables, c’est une évidence et deviendront de moins en moins attractives du fait de la diminution de l’offre et du manque d’entretien, ce qui aura pour conséquence que le voyageur n’aura pas d’autre solution que de reprendre la route. Les problèmes de pollution et de mobilité des luxembourgeois pèsent bien peu à Bruxelles semble t-il.

Nous souhaitons aussi attirer l’attention sur les risques de perte d’emplois à terme, tant pour les personnels de la SNCB qu’à Infrabel suite à ce désengagement.

Notre belle Province est spécifique, nous devons obtenir des solutions spécifiques aux problèmes spécifiques de notre Province.

   

Source: Gérard SERVAIS (CGSP-Cheminots) - 18/10/14

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online