Nous avons 106 visiteurs en ligne

 

   

C’est un corps méconnaissable, complètement calciné, que les pompiers de La Louvière ont découvert avec horreur, hier à 16h30, à Manage. L’inconnu - un homme - était entré par effraction dans la cabine de haute tension de la SNCB qui longe les voies. Plusieurs hypothèses sont envisagées pour expliquer cette mort atroce.

Mais en attendant, les forces de l’ordre essaient toujours d’identifier cette personne. Seul élément de signalement communiqué : il s’agit d’un homme.

   

Source: Sudpresse - 14/11/2011

 

   

Document PDF

   

Source: Syndicats - 14/11/2011

 

   

La circulation des trains entre Mons et La Louvière-Centre s’effectue lundi après-midi sur une seule voie, à vitesse réduite, a indiqué un porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire.

Le trafic avait été interrompu pendant trois quarts d’heure, en début d’après-midi, après la découverte d’un corps le long des voies, en gare de Bracquegnies. Le conducteur d’un train circulant sur la ligne 118 a fait la macabre découverte vers 13h30. Il a donné l’alerte et la circulation des trains a été interrompue entre Mons et La Louvière-Centre. Infrabel avait dépêché une équipe sur place pour masquer le corps à la vue des voyageurs.

Le conducteur d’un train circulant sur la ligne 118 a fait la macabre découverte vers 13h30. Il a donné l’alerte et la circulation des trains a été interrompue entre Mons et La Louvière-Centre.

Infrabel avait dépêché une équipe sur place pour masquer le corps à la vue des voyageurs.

   

Source: Sudpresse - 14/11/2011

 

   

La SNCB confirme le maintien du train P 8511 à destination de Tournai (16h15 à Bruxelles-Congrès). Aucune autre suppression de le desserte de Bruxelles-Congrès n'est annoncée dans le communiqué de la SNCB dont vous pouvez consulter les détails ICI

 

Vous pouvez également vérifier les éventuels changements qui pourraient s'appliquer à vos trains en utilisant les horaires et outils disponibles ICI

 

   

Source: SNCB - 10/11/2011

 

 

 

Comme chaque année en décembre, la SNCB adapte ses horaires. Ils entreront en vigueur le dimanche 11 décembre 2011. 
 

Dès ce dimanche 11 décembre, une série de liaisons ferroviaires feront l’objet d’adaptations horaires. L’objectif est de tenir compte des travaux ou de la fin des chantiers d’infrastructure et d’améliorer la régularité du service. La SNCB cherche à offrir le meilleur confort aux voyageurs grâce notamment au nouveau matériel roulant récemment acquis dans le cadre du programme d’investissement.

 
Desserte de Lille 
A cause des modifications sur le réseau SNCF, la SNCB doit adapter la desserte de Lille : 
• L’horaire sur l’axe Anvers-Gand-Lille est modifié mais la fréquence et l’amplitude de l’offre restent inchangées. Il influencera positivement la régularité car le temps de réutilisation du matériel à 

Anvers sera augmenté. 
• L’horaire a également été aménagé afin d’améliorer la régularité de l’IC D Liers-Tournai-Lille. 
 
Offre sur l’axe Maastricht-Liège-Bruxelles (IC O) 
Dès le 11 décembre, la relation IC O reliera Visé à Bruxelles avec 21 trains par jour (11 au départ de Bruxelles et 10 à destination de Bruxelles). 
Un train L reliera désormais Maastricht à Liège toutes les heures. Il sera en correspondance avec l’IC A vers Bruxelles. 
En termes d’offre de trains, rien ne changera pour 95% des 17.000 voyageurs quotidiens utilisant actuellement l’IC O Bruxelles – Maastricht. Mais ils bénéficieront d’une liaison bien plus fiable. Seuls les 5% de voyageurs venant ou allant vers Maastricht devront désormais prendre une correspondance. 
 

Ligne 59 Anvers - Gand 
Afin d’améliorer la régularité sur la ligne Anvers-Gand, le train L est limité à Lokeren mais les voyageurs seront pris en charge par l’IC P de l’axe Anvers - Gand. Ce train fera donc désormais arrêt à Beervelde et à Gentbrugge et cette alternative permettra aux voyageurs d’atteindre plus rapidement leur destination finale. 
Ligne 15 électrification de la ligne Herentals - Mol 
Suite à des travaux d’électrification, 2 minutes supplémentaires sont à prévoir pour l’IR e Anvers-Mol-Neerpelt/Hasselt et le train L Mol-Herentals (Herentals-Mol). L’horaire de l’IR e a du être adapté. 
 

Travaux gare de Malines 
Suite à des travaux dans la gare de Malines, le train L Anvers – Bruxelles sera scindé pendant le w-e en 2 directions: Anvers-Malines et Malines-Bruxelles 
 

Travaux gare de Mons 
Les travaux dans la gare de Mons engendrent 3 minutes supplémentaires pour tous les trains y passant.
Par contre une diminution de 3 minutes est prévue sur l’axe Mons-Bruxelles grâce à la fin des travaux sur le tronçon Jurbise - Braine-le -Comte. 
Suite à ces deux adaptations, les horaires pour les trains de l’axe Mons – Bruxelles ne changent pas. 
 

Travaux sur la voie de ceinture à Anvers 
A cause des travaux sur la voie de ceinture à Anvers, le train L Anvers-C – Roosendaal ne passera plus par la voie de ceinture et suite à cela, les gares d'Anvers-Est et Anvers-Dam ne seront plus desservies. Les voyageurs à destination de Roosendaal gagneront donc 5 minutes sur leur parcours. 
 

Travaux sur les lignes 161 et 162 
Les travaux sur l’axe Bruxelles - Luxembourg impliqueront des modifications de l’offre et l’adaptation des horaires de certains trains. 
• Suppression de 2 trains : 

o Le train 5527 de Wavre à Schaerbeek (6h18-7h13) 
o Le train 5515 de Schaerbeek à Wavre (15h46-16h42) 

Des alternatives existent avec les trains CR Louvain-la-Neuve - Bruxelles.

  
• Suite à un manque de capacité sur le tronçon entre Namur et Ciney, deux trains P doivent être supprimés : 

o P7672 Namur 7h45 – Ciney 8h21 
o P 8670 Namur 16h47 – Jemelle 18h03 

• L’international entre Bruxelles-Midi et Bâle (INT 295) est également supprimé. 

• Le train P 8606 Bruxelles-Midi – Arlon sera limité à Libramont suite au manque de capacité du réseau. Une alternative a déjà été planifiée avec l’IC J 2115 Bruxelles-Midi 15h33 – Luxembourg 18h40. 

• Par ailleurs, les trains Namur-Ottignies- Louvain-la-Neuve via Gembloux seront scindés à Gembloux sans conséquence pour les voyageurs. 
 
Ligne 37 et 44 
Suite à la fin du service à voie unique, le temps de parcours entre Olne et Pepinster sera raccourci de 2 minutes. Le changement de tracé à hauteur de Dolhain permettra également d’économiser 1 minute sur ce trajet. 


Les trains de la ligne 44 Géronstère-Pepinster seront également adaptés afin d’optimiser les correspondances à Pepinster de et vers Liège. 

 
Ligne Hasselt-Louvain 
En vue d’augmenter la capacité, un train supplémentaire est prévu le dimanche soir pour les étudiants entre Hasselt et Louvain. Ce train est déjà en circulation depuis le 25 septembre dernier. 

 

 

 

Vérifiez vos horaires via les outils et brochures ICI

 

 

Source: SNCB - 10/11/2011

 

   
 

Envoyez toutes vos infos sur les perturbations par SMS gratuitement au 8816

   

Des perturbations du trafic sont encore à craindre pendant l’heure de pointe du soir

En raison de certaines actions locales supplémentaires, la SNCB invite les voyageurs à prendre leurs précautions pour leur trajet retour. La circulation des trains P devrait être plus perturbée cette fin d’après-midi qu’elle ne l’a été ce matin

 

Malgré les mesures prises par la SNCB afin de limiter au maximum l’impact pour les voyageurs de ces actions sociales, le trafic national voyageur a été perturbé ce 10 novembre matin. A 8h30, 61 trains, soit 5% de la flotte, ont dû être supprimés partiellement ou totalement.

 

Mais certaines actions syndicales prises en plus de ce qui avait été annoncé dans les ateliers, comme le blocage du faisceau d’Ostende et celui de la cabine de signalisation de Forest, auront de lourdes conséquences sur le trafic des trains P (de pointe) de l’après-midi.

 

La SNCB déplore ces actions et conseille aux voyageurs de privilégier les trains cadencés IC , IR, L et CR, dont les horaires devraient être moins perturbés que ceux des trains P.

 

Des perturbations sont donc à craindre tant au niveau national qu’international dans l’heure de pointe du soir.

 

Pour le vendredi 11 novembre, la situation devrait vite se normaliser.

   
 

Avant votre départ, consultez les infos en temps réel ICI (Railtime) ou ICI (SNCB)

   

Source: SNCB - 10/11/2011 à 12h00

 

   

La SNCB confirme ce mardi 8/11 que le trafic national et international risquent de subir des perturbations entre ce mercredi 9/11 à 22h00 et ce jeudi 10/11 à 22h00 avec des répercussions possibles également ce vendredi 11/11. Ces possibles perturbations sont la conséquence d'un mouvement de grève de 24 heures qui touchera les ateliers et les postes d'entretien du Groupe SNCB.

 

Il est dès lors conseillé aux voyageurs de se renseigner sur la situation du trafic en temps réel :

 

- soit via le site http://www.navetteurs.be (Source Railtime)

 

- soit via les applications mobiles htp://m.sncb.be ou http://m.railtime.be

 

 

Il est également conseillé de prévoir une marge de temps suffisante pour couvrir les retards dus aux éventuelles actions qui pourraient toucher à certains endroits du réseau le trafic 'voyageurs', notamment suite à l'immobilisation du matériel dans certains dépôts.

 

Voici pour rappel un extrait des communiqués diffusés par les syndicats CGSP, SLFP et CSC

 

Du côté du SLFP-Cheminots on affirme que : " Le SLFP-Cheminots mènera une action de grève le 9 novembre à 22h00 au 10 novembre à 22h00 dans les ateliers du groupe SNCB en riposte aux plans visant une réduction de l'emploi au sein des ateliers et contre la volonté de la B-Logistics de tenter d’imposer des conditions de travail en totale contradiction avec le statut du personnel."

 

Du côté de la CGSP-Cheminots on affirme que : " En l'absence de toute initiative de mettre en place l'indispensable concertation sociale avec les organisations reconnues, cette filiale (B-Logistics) tente d'imposer des conditions de travail en totale contradiction avec le statut du Personnel.

En conséquence, la CGSP-Cheminots couvrira, sans hésitation, toutes les actions qui seront entreprises en vue du maintien des dispositions statutaires."

 

Du côté de la CSC-Transcom on affirme que " Le personnel des ateliers du groupe SNCB mènera des actions de grève, du 9 novembre à 22h00 au 10 novembre à 22h00, en réponse aux plans visant une réduction de l'emploi au sein des ateliers. D'autres actions, spontanées, pourraient également survenir sur le rail car la grogne est présente un peu partout."

   

Mise à jour le 08/11/2011

 

   

Un mouvement de grève touchera les ateliers et les postes d'entretien du Groupe SNCB du mercredi 9/11 à 22h00 au jeudi 10/11 à 22h00.

 

Ce mouvement de grève pourrait avoir des répercussions sur le trafic 'voyageurs' notamment à cause du matériel immobilisé dans les ateliers. De plus et au vu du climat social actuel au sein du Groupe SNCB, d'autres mouvements sociaux ne sont pas à exclure.

 

Le mot d'ordre pour les navetteurs est donc : prévoyance et prudence même si l'on ne connaîtra l'étendue des perturbations éventuelles que lors des prises de services de ces mercredi soir et jeudi.

 

Voici pour rappel un extrait des communiqués diffusés par les syndicats CGSP, SLFP et CSC

 

Du côté du SLFP-Cheminots on affirme que : " Le SLFP-Cheminots mènera une action de grève le 9 novembre à 22h00 au 10 novembre à 22h00 dans les ateliers du groupe SNCB en riposte aux plans visant une réduction de l'emploi au sein des ateliers et contre la volonté de la B-Logistics de tenter d’imposer des conditions de travail en totale contradiction avec le statut du personnel."

 

Du côté de la CGSP-Cheminots on affirme que : " En l'absence de toute initiative de mettre en place l'indispensable concertation sociale avec les organisations reconnues, cette filiale (B-Logistics) tente d'imposer des conditions de travail en totale contradiction avec le statut du Personnel.

En conséquence, la CGSP-Cheminots couvrira, sans hésitation, toutes les actions qui seront entreprises en vue du maintien des dispositions statutaires."

 

Du côté de la CSC-Transcom on affirme que " Le personnel des ateliers du groupe SNCB mènera des actions de grève, du 9 novembre à 22h00 au 10 novembre à 22h00, en réponse aux plans visant une réduction de l'emploi au sein des ateliers. D'autres actions, spontanées, pourraient également survenir sur le rail car la grogne est présente un peu partout."

   

07/11/2011

 

   

Comme chaque année en décembre, la SNCB adapte certains horaires et comme chaque année, des propositions de suppression de l'arrêt "Bruxelles-Congrès" pour certains trains reviennent sur la table.

 

Bien qu'il n'y ait pour l'instant aucune information "officielle" allant dans ce sens et émanant de la SNCB, une recherche rapide dans le module "ARI" permet de constater la suppression de l'arrêt pour les trains suivants :

 

Contre la suppression de l'arrêt Bruxelles-Congrès - Tegen afschaffing van treinstoppen in Brussel-Congres

 

Le matin 

07:05 IR 3705 en provenance de Quévy

09:05 IR 3707 en provenance de Quévy

 

Récapitulatif : matin (avant 11/12/11) - matin (après 11/12/11) (sous réserve de confirmation)

 

Le soir

16:04 IR 3714 à destination de Bruxelles-Nat-Aéroport

16:15 P  8511 à destination de Tournai : ce train est maintenu (confirmation SNCB 08/11/11)

17:04 IR 3715 à destination de Bruxelles-Nat-Aéroport

 

Récapitulatif : soir (avant 11/12/11) - soir (après 11/12/11) (sous réserve de confirmation)

   

Source: navetteurs.be - 04/11/2011

 

   

Le député Herman De Croo ne décolère pas contre la gestion du groupe SNCB et sa structure à trois entités qui est tout aussi inefficace que coûteuse. Avec deux autres élues de l'Open VLD, Maggie De Block (présidente de la commission Infrastructures de la Chambre) et Ine Somers, il a déposé une proposition de résolution visant à revoir de fond en comble la structure du groupe ferroviaire belge.

 

Concrètement, le texte propose de sacrifier la SNCB-Holding, la maison-mère, sur l'autel de l'efficience et d'une meilleure lisibilité. "Nous demandons au gouvernement fédéral de réformer l'actuelle structure tripartite pour en faire une structure bipartite opérant une distinction claire entre le gestionnaire de l'infrastructure (Infrabel, ndlr) et l'opérateur (la SNCB), toutes les compétences opérationnelles liées à l'infrastructure étant confiées intégralement à Infrabel et toutes les compétences opérationnelles liées à l'exploitation étant confiées à la SNCB. Tous les éléments d'actif et de passif, ainsi que les membres du personnel qui sont actuellement mis à disposition par la Holding doivent être transférés à Infrabel et à la SNCB conformément à ce partage des compétences", indique le texte, déposé le 11 octobre. Il invite l'exécutif fédéral à défendre cette option au niveau européen.

 

Les trois députés notent que la structure à deux entités a d'ailleurs été l'option prise par plusieurs pays européens (Pays-Bas, Espagne, Portugal, Grande-Bretagne, Suède et Danemark). Ils demandent également au fédéral de fixer des règles claires et ambitieuses de collaboration et de coordination entre les deux entités dans le cadre des nouveaux contrats de gestion 2013-2017. Ils rappellent des éléments du rapport Roland Berger qui avait relevé en 2008 que la SNCB facture des prix trop élevés à ses deux filiales pour certaines prestations. "Je note avec satisfaction que les négociateurs vont dans le sens de notre résolution. Il faut mettre de l'ordre dans le groupe SNCB. Il reçoit près de 250 millions d'euros de dotation publique par mois, alors que les négociateurs ont décidé d'accorder 160 millions d'euros à Bruxelles pour la première année. Il y a trop de filiales au sein de la SNCB et probablement qu'il y a trop de personnel. Les gens oublient trop souvent que le groupe SNCB reçoit une dotation totale de près 3,2 milliards d'euros chaque année", peste Herman De Croo.

 

L'homme sait de quoi il parle pour avoir été le ministre de tutelle de la SNCB entre 1981 et 1988. "J'ai supprimé 237 gares déficientes et fait passer le personnel de 68.000 à 48.000 cheminots", dit-il. La résolution va maintenant être prise en considération avant son adoption par la Chambre

   

Source: Lecho.be - 03/11/2011

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online