Nous avons 90 visiteurs en ligne

 

Share |

 

" Ami navetteur qui profite de l’été, compagnon d’infortune du voyage en deuxième classe, ne te berce pas d’illusions : pendant tes congés, la SNCB n’a pas changé.


Retards agaçants et « perturbations sur le rail », comme ils disent à la radio, puis autoroutes dégagées en été : pendant des mois, j’ai préféré la voiture au train.


Mardi 16 août. Voyage Jurbise-Bruxelles et retour. La reprise de contact avec les quais ne se fait pas sans une petite appréhension : que nous réservent-ils encore, cette année, les chemins de fer ? Mais la sérénité domine : plein mois d’août, étudiants en vacances, ni trop chaud ni trop froid, rien ne peut arriver. Erreur : un aller-retour d’enfer. La SNCB au sommet de son art, en forme olympique.


Aller. A son arrivée à Jurbise en provenance de Mons, le train est déjà bondé, plus une place de libre, du jamais vu. Les passagers s’entassent dans les couloirs, entre les sièges, parfois assis sur le sol, contre les portes. S’ajoutent, Dieu sait où et comment, les maudits du rail qui nous rejoignent à Soignies, Braine-le-Comte et Halle. Train supprimé ? Voitures en nombre insuffisant ? On ne veut même pas savoir, tiens. Une honte.


Retour. Tardif. Le train est pratiquement vide, ça change. Mais il joue l’escargot de Bruxelles à Braine, allez savoir pourquoi. Résultat : 25 minutes de retard pour un trajet qui n’en dure d’ordinaire que 40, les rares jours de chance. Deux bébés que les voyages en train irritent déjà se livrent un concours de pleurs et de hurlements. Une maman est désemparée. Un couple finit par s’engueuler.


Aller comme retour, pas un mot d’explication, ni d’excuses, bien entendu. La terrible et insupportable solitude de l’usager.


Ami navetteur ... j’ai commis une erreur au début de ce billet : oui, pendant tes congés, la SNCB a changé. En pire. "


Source: LeSoir.be - 19/08/11

 

Share |

 

Actuellement, elle sert uniquement pour les trains de fonte quittant Seraing vers Chertal. A l'occasion des fêtes de Wallonie, elle reliera les Guillemins au Val Saint-Lambert. C'est une initiative du gouvernement provincial pour démontrer que ces rails pourraient jouer un rôle dans la mobilité de l'agglomération.


La ligne 125A, qui remonte l'agglomération liégeoise en rive droite, est fermée aux voyageurs depuis le milieu des années septante. Elle a encore, exceptionnellement, servi pour des convois, encadrés, de supporteurs, vers le stade du Standard.


A part cela, elle est consacrée au trafic de marchandises. Les trains de fonte qui quittent les hauts fourneaux vers l'aciérie, c'est par cette ligne qu'ils passent.


Cet axe ferroviaire pourrait, à terme, reprendre du service, en complément du tramway, de l’autre côté du fleuve. L'idée n'est pas neuve. Elle est appuyée, notamment, par les autorités communales serésiennes.


Pour utiliser la ligne 125A comme transport en commun de banlieue, il faudrait régler des difficultés techniques ou financière. Mais une première démonstration de l'intérêt du trajet est prévue pour les premiers samedi et dimanche de septembre. Un autorail va circuler, gratuitement, à chaque heure et quart, pour emmener les passagers des Guillemins, avec arrêts à Ougrée et au Molinay, vers le Val Saint-Lambert (où un quai provisoire doit être aménagé), et même jusqu'au pont barrage d'Ivoz Ramet.


Il reste encore quelques détails de l'opération à régler, entre les services provinciaux et la SNCB. Mais le principe est acquis. De quoi faire avancer le débat sur la mobilité en région liégeoise.


Source: RTBF.be - 10/08/11

 

Share |

 

Le train transportait environ 280 passagers entre Varsovie et Katowice


Au moins 84 personnes ont été blessées vendredi lors du déraillement d'un train de voyageurs en Pologne, a indiqué samedi la chaîne TVN 24. Un homme a également perdu la vie lors de l'accident.


Un précédent bilan faisait état de 4 morts. Le centre de crise de Lodz n'exclut cependant pas que le bilan puisse encore être revu à la hausse.


Le train transportait environ 280 passagers entre Varsovie et Katowice lorsqu'il a déraillé pour une raison encore inconnue dans les environs de Piotrkow Trybunalski.


Source: DHnet.be - 13/08/11

 

Share |

 

Si vous êtes passés par la gare de Verviers ces derniers jours, vous avez peut-être remarqué que les toilettes étaient fermées. Une fermeture liée à celle du café de la gare. La SNCB promet de rendre les WC à nouveau accessibles dès la semaine prochaine.


Voici environ 15 jours que les toilettes de la gare de Verviers sont closes. La raison? La fermeture définitive, début août, du café de la gare. Le temps que le gestionnaire du café, InBev, trouve un repreneur, les toilettes sont à l’abandon.


Plutôt fâcheux pour les navetteurs et chauffeurs de bus. Mais dès lundi, la SNCB promet de rendre les WC à nouveau accessibles. Les toilettes seront fermées mais les personnes qui souhaitent y entrer pourront demander les clés aux guichets de la gare.


Source: http://www.lameuse.be/regions/verviers/2011-08-19/gare-de-verviers-les-navetteurs-prives-de-wc-896305.shtml

 

Share |

 

La circulation des trains perturbée entre Gand et Bruges


(Belga) Le trafic ferroviaire entre Gand et Bruges a été fortement perturbé vendredi matin. Vers 08h00, une automotrice en provenance de Gand a connu une défaillance technique à hauteur de la gare d'Aalter. Le train a pris un retard d'environ 1h30 dans l'attente des pièces de rechange, a indiqué vendredi la SNCB.


Le train qui a rencontré le problème technique a bloqué un autre train de passagers ainsi qu'un train de marchandises. Le trafic ferroviaire a également été perturbé dans l'autre direction de Bruges à Gand. Les problèmes sont désormais résolus mais de légers retards sont encore possibles. (VIM)


Source: http://topconstruct.rnews.be/fr/belga/1068/161276/la-circulation-des-trains-perturbee-entre-gand-et-bruges.aspx

 

Share |

 


Source: NA NMBS / NA SNCB 11/08/2011


La SNCB a reçu récemment un courrier d'une voyageuse contente. Elle y demande explicitement que sa lettre soit diffusée parmi les membres du personnel.


Parce qu'en général, on ne fait l'effort de prendre la plume que pour se plaindre, en particulier de la SNCB, je tiens à vous signaler ma satisfaction quant à la constante gentillesse et le professionnalisme dont font preuve les membres de votre personnel (accompagnateurs, guichetiers, et autres personnes en contact avec le public).


Etant un usager régulier de vos lignes pour des déplacements de loisir (je suis pensionnée) en Belgique, j'ai eu l'occasion ainsi que plusieurs personnes de mon entourage qui m'accompagnent régulièrement de faire appel aux services de votre personnel. Les contacts avec ces personnes sont de manière générale très aimables, mais aussi professionnels. Si l'on réalise que ces même personnes sont également victimes non seulement des dysfonctionnements de la SNCB, mais aussi d' agressions multiples parfois très graves leur coûtant la vie, et sont en première ligne, le contact avec l'usager mécontent, le mérite n'en est que plus grand.


Bravo donc au comportement courtois de ces personnes.


Je serais heureuse que ce message soit transmis à l'ensemble de votre personnel, dans la mesure du possible, et vous encourage à maintenir cet état d'esprit au sein de votre personnel.


Source: http://conducteur.forum-actif.net

 

Share |

 

Le taux de ponctualité enregistré sur le réseau ferroviaire belge au cours du deuxième trimestre de cette année s’élève à 86,9% contre 87,5% au deuxième trimestre 2010. Voici les principaux résultats pour le deuxième trimestre de 2011, avec une comparaison par rapport à la même période en 2010, année la plus catastrophique en terme de ponctualité :

Ponctualité globale

2011 2010
     
Avant neutralisation 86,90 % 87,50 %
Après neutralisation 92,10 % 92,90 %
Pondérée (nb de voyageurs) 85,00 % 85,40 %
Mesurée sur tout le parcours 86,40 % 87,30 %
Incluant les trains supprimés 85,60 % 86,30 %

Ponctualité par période
2011 2010
     
Pointe matinale 88,20 % 88,00 %
Pointe vespérale 80,40 % 80,90 %
Heures creuses 88,60 % 89,00 %
Week-ends 89,10 % 91,00 %

Retards moyens par ligne (en minutes)

Ligne Trajet Matin avant 8h00 Matin après 8h00 Soir
         
25 Bruxelles-Anvers 1,0 3,7 4,3
36 Bruxelles-Liège 2,7 5,0 7,0
50A Bruxelles-Ostende 3,3 6,0 7,0
50 Bruxelles-Gand 1,7 6,3 3,7
60 Bruxelles-St Nicolas 3,0 3,7 4,3
89 Bruxelles-Courtrai 2,0 4,0 8,0
94 Bruxelles-Tournai 3,3 6,0 6,0
96 Bruxelles-Mons 2,7 5,0 9,0
124 Bruxelles-Charleroi 3,3 4,7 5,0
161 Bruxelles-Namur 2,7 6,0 8,0

Correspondances
2011 2010
     
Taux de correspondances assurées 88,80 % 87,50 %

Suppressions

2011 2010
     
Nombre de trains supprimés 5.298 4.930
Pourcentage de trains supprimés 1,61 % 1,46 %

Responsabilités dans les retards

2011
   
SNCB 40,50 %
Tiers 32,90 %
Infrabel 19,90 %
Grèves 1,50 %
SNCB-Holding 1,30 %
Autres opérateurs 0,60 %
A attribuer 3,20 %

Responsabilités dans les suppressions

2011
   
SNCB 40,80 %
Tiers 28,10 %
Infrabel 16,40 %
Grèves 7,90 %
SNCB-Holding 1,30 %
Autres opérateurs 0,40 %
A attribuer 5,10 %

Principales causes des retards

2011
   
Matériel roulant (SNCB) 23,70 %
Dérangement de signalisation (Infrabel) 12,50 %
Incidents sur les réseaux étrangers (Tiers) 11,80 %
Non précisé dans les chiffres publiés 52,00 %

 

Source : Infrabel - 19/07/11

 

 

Share |

 

Comme ce fut le cas lors des dernières élections régionales, navetteurs.be a offert un espace aux principaux partis politiques afin qu'ils puissent y exposer leur programme en matière de mobilité et de transports en commun. Un invitation par e-mail et par courrier a été envoyée au CDH, PS, MR, Ecolo ainsi qu'au Parti Populaire mais ce dernier n'a pas donné de suite à ces divers courriers. Les autres partis ont par contre répondu favorablement, vous trouverez donc ci-dessous leur programme en matière de mobilité et de transports en commun. 


Cliquez sur les logos pour lire les programmes :


Programme CDH Programme Ecolo Programme MR Programme PS  

 

Source: navetteurs.be - Archives mai 2010

 

Share |

 

Aucune décision n'a été prise vendredi au cours du conseil d'administration de la SNCB quant aux mesures d'économies devant permettre à la compagnie ferroviaire d'atteindre l'équilibre en 2015. "Les membres du conseil ont eu une bonne discussion stratégique et ont demandé des analyses plus approfondies sur certaines mesures possibles", a indiqué une porte-parole à l'issue de la réunion. Le prochain CA sur ce point est prévu après les vacances scolaires. 


Plusieurs médias avaient fait état de possibles suppressions de lignes secondaires -le nombre de 600 trains par jour était cité-, singulièrement dans le sud du pays, moins densément peuplé. Si le principe de suppressions de plusieurs trains semble acquis, leur nombre et leur localisation doivent encore être arrêtés.
La fermeture de 38 guichets est en revanche confirmée. Cette décision a été prise le 30 mai dernier. 


Seize gares wallonnes (Couvin, Ecaussinnes, Angleur, Mont-Saint-Guibert, Herstal, Theux, Neufchâteau, Comines, Auvelais, Herseaux, Quaregnon, Godinne, Moustier, Piéton, Antoing et Blaton) et deux bruxelloises (Schaerbeek et Uccle-Calvoet) sont concernées. Ces guichets enregistrent actuellement moins de 100 transactions par jour. 


L'échéance des fermetures sera toutefois variable puisque les activités de guichets ne cesseront que lorsque les gares auront été équipées de distributeurs automatiques de billets et d'une salle d'attente. Une concertation sociale devra aussi être lancée pour discuter de la réaffectation du personnel concerné. 


Source:
DHnet.be

 

Share |

 

Vingt gares flamandes, seize gares wallonnes et deux gares bruxelloises sont concernées par ces fermetures de guichets. La SNCB les a choisies "sur base du nombre de transactions enregistrées par jour au guichet", soit le nombre de billets vendus, selon les journaux. Dans ces 38 gares, le nombre de transactions est inférieur à 100 par jour.

 

Les guichets ne seront fermés que lorsque les gares auront été équipées de distributeurs automatiques de billets. La salle d'attente restera par ailleurs accessible au public.

 

Une concertation sociale devra aussi être lancée pour trouver une solution pour les guichetiers concernés.

 

Fermetures en Wallonie : Couvin - Ecaussines - Blaton - Angleur - Auvelais - Mont-Saint-Guibert - Quaregnon - Herseaux - Godinne - Moustier - Herstal - Antoing - Theux - Piéton - Neufchâteau - Comines

 

Fermetures à Bruxelles : Schaerbeek - Uccle Calevoet

 

Fermetures en Flandre : Mortsel-Oude God - Zaventem - Merchtem - Erembodegem - Kalmthout - Merelbeke - Buggenhout - Kortemark - Wevelgem - Ingelmunster - Lierde - Dilbeek - Kortenberg - Herzele - Galmaarden - Herne Zedelgem - Viane-Moerbeke - Haaltert - Ede

 

Une "dégradation du service public" selon navetteurs.be  

Navetteurs.be rejoint son homologue néérlandophone « Trein Tram Bus » qui estime que la fermeture de 38 guichets provoquera une nouvelle dégradation du service offert à la clientèle et que si des économies doivent être réalisées, elles ne doivent pas se faire sur le dos de l’usager et au détriment de la mission de « service public » confiée à la SNCB.

 

En ce qui concerne l’utilisation des automates, cela risque de poser des problèmes car bon nombre d’entre eux sont la plupart du temps « hors service ». De plus ce genre d’appareil est compliqué à utiliser notamment pour les personnes âgées ou encore pour les personnes souffrant d’un handicap visuel par exemple. Ensuite, ce type d’appareil est incapable de remplacer le guichetier lorsque l’usager a besoin de renseignements, l’obligeant ainsi à devoir composer un numéro de téléphone payant pour obtenir les informations souhaitées.

 

Enfin, que se passera-t-il en cas de problème « technique » ou d’affluence au niveau de l’automate empêchant l’usager d’obtenir un titre de transport et lorsque celui-ci se verra réclamer un supplément de 7 € pour un billet qu’il devra acheter à bord d’un train ? Un aspect non négligeable est également le sentiment de sécurité dans la gare par la présence du guichetier. Le fait de laisser la salle d’attente accessible sans surveillance pourrait avoir pour conséquence un risque de dégradation des locaux, des appareils automatiques mais aussi et surtout une augmentation de l’insécurité pour l’usager.

 

Au final, on constate que cela représente bien des aménagements « techniques» et des « reclassements » de personnel pour des économies dérisoires alors qu’il suffirait de réfléchir à combler les « temps morts » de la journée des guichetiers dans les « petites » gares par l’accomplissement d’autres tâches administratives ou d’étoffer les services rendus aux guichets en y insérant par exemple des « points poste » qui pourraient rendre de nombreux services aussi bien aux usagers qu’aux habitants locaux. 

 

Une "importante régression" selon TreinTramBus  

L'association néerlandophone d'usagers des transports publics "TreinTramBus" estime que la fermeture, par la SNCB, de guichets dans 38 gares constitue "une importante régression" en matière de services offerts par la SNCB. Selon une enquête réalisée par l'association plus tôt cette année, il ressort que 66 pc des personnes interrogées préfèrent acheter leurs billets de train à un guichet. Par ailleurs, 82 pc d'entre elles trouvent que la présence de guichets dans les gares de départ est nécessaire. "Un distributeur automatique ne peut jamais donner autant d'informations que le guichetier.

 

Les gens craignent également que le distributeur ne leur sorte le mauvais ticket", explique le porte-parole de l'association, Kees Smilde. TreinTramBus plaide donc pour le maintien des guichets, le plus possible dans les petites gares, et si cela n'est pas faisable partout, l'association encourage la mise en place d'une collaboration avec d'autres distributeurs (kiosques, ...) dans les gares. TreinTramBus comprend que la SNCB doit faire des économies mais appelle la société à choisir des méthodes qui n'affectent pas les voyageurs. 

 

Ecolo-Groen y voit une nouvelle punition pour le voyageur  

"Si des mesures doivent êtres prises pour améliorer la ponctualité et pour faire des économies à court terme, cela ne peut se faire sur le dos des voyageurs ou de l'offre de service, y compris en milieu rural", estiment les députés Ronny Balcaen (Ecolo) Stefaan Van Hecke (Groen) et la sénatrice Cécile Thibaut (Ecolo).

 

Ils jugent que le remplacement des guichets par des distributeurs automatiques engendrera aussi une perte de qualité du service proposé aux voyageurs: "ces machines, qui tombent souvent en panne, ne proposent notamment pas automatiquement le billet le moins cher et ne permettent évidemment pas d'obtenir d'informations relatives au voyage". "Le nouveau plan d'économie présenté cette semaine va dans un tout autre sens, c'est une nouvelle punition pour les voyageurs", selon eux. 

 

Source: presse - 15/07/11 + communiqué navetteurs.be 16/07/11

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online