Nous avons 74 visiteurs en ligne

 

Share |

 

Depuis le 7 juillet 2011, il n'est plus possible d'effectuer une recherche via le planificateur de trajet dans le passé. Les recherches d'itinéraire entre deux gares ne seront ainsi plus possibles pour une heure antérieure à l'heure actuelle. Vous avez toujours la possibilité d'effectuer une recherche pour une heure plus tardive ou encore pour une date ultérieure.


Le planificateur de trajet tient compte des informations en temps réel telles que les retards ou les suppressions de train pour calculer votre itinéraire et ce, afin de vous proposer des trajets réalistes. Si vous effectuez la même recherche quelques heures plus tard, il est probable que les trajets qui vous seront proposés ne soient plus les mêmes. Par exemple, si votre train a été supprimé, vous ne retrouverez plus celui-ci dans les résultats proposés par le planificateur de trajet. Dans ces circonstances, la recherche dans le passé offerte via cette fonctionnalité n'est pas optimale.


Néanmoins, le site RailTime vous propose toujours un historique complet des trains pour les 7 jours précédents la date du jour. Dès lors, si vous souhaitez consulter le retard qu'a connu votre train ou encore le parcours exact de celui-ci, nous vous invitons à faire une recherche par gare (onglet Gare) ou par numéro de train (onglet Trajet).


Source: railtime.be

 

Share |

 

Le parking (payant) de la gare de Mons semble causer des soucis aux navetteurs.


En effet, Caroline utilisatrice régulière de ce parking a contacté navetteurs.be afin de faire part du problème suivant : il semblerait qu'un nombre insuffisant de cartes de parking ait été mis en vente, obligeant ainsi les usagers lésés à payer un montant de 5 € par jour, ce qui représente un montant de 100 € par mois pour une personne travaillant à temps plein.


Navetteurs.be a pris contact avec la SNCB afin d'éclaircir la situation et d'envisager des solutions qui ne pénaliseraient pas les utilisateurs réguliers qui n'ont pu obtenir le précieux sésame.


En attendant, Caroline a lancé une pétition électronique en ligne, celle-ci est disponible via le lien suivant: http://www.lapetition.be/en-ligne/Parking-sncb-Mons-prix-honteux-10295.html 


Si vous aussi vous subissez les mêmes désagréments, n'hésitez pas à venir en faire part sur notre forum où un topic a été ouvert à ce sujet: http://navetteurs.leforum.eu/p27094.htm


De plus amples informations vous seront communiquées dès que possible.

 

Share |

 

A partir du 5 septembre, les gares de Piéton, Carnières et Morlanwelz seront mieux desservies en semaine aux heures de pointe, particulièrement vers Bruxelles.


Suite aux adaptations horaires de décembre 2010, l’horaire du train IR l Binche-Louvain-la-Neuve a été avancé de 4 minutes de Binche. Cette mesure, visant à améliorer la régularité sur cet axe, a engendré un changement d’habitudes pour les navetteurs de la région du Centre. A partir du 5 septembre, ceux-ci disposeront à nouveau aux heures de pointe d’une bonne correspondance dans chaque sens pour Bruxelles en gare de La Louvière-Sud.


Suite à différentes analyses et rencontres avec les représentants des voyageurs de la région du Centre, la SNCB a investigué une solution pour les navetteurs des gares de Piéton, Carnières et Morlanwelz.


A partir du lundi 5 septembre, pour la pointe du matin en semaine, le train L 4456 Charleroi –Mons partira 9 minutes plus tôt (05h57 au départ de Charleroi et arrivée à 06h22 à La Louvière-Sud), de sorte qu’une correspondance sera à nouveau possible en gare de La Louvière-Sud pour Bruxelles avec le train 3906 (La Louvière-Sud 06h28 –Bruxelles-Midi 07h19).


Dans l’autre sens, pour la pointe du soir - en semaine et hors congés scolaires- , une correspondance sera également assurée en gare de La Louvière-Sud avec le train 3937 en provenance de Bruxelles (Bruxelles-Midi 16h41 – La Louvière-Sud 17h32). Un train L 8776 assurera le trajet au-delà de La Louvière-Sud (départ de La Louvière-Sud à 17h46) jusqu’à Piéton (arrivée à 17h56) et desservira les gares intermédiaires de Carnières et Morlanwelz.


Une bonne nouvelle pour l’ensemble de la région du Centre qui retrouve une meilleure solution pour gagner Bruxelles le matin et retour le soir.


Source: Communiqué SNCB du 19/08/2011

 

Share |

 

Près de deux ans après son inauguration, l’ACTP dresse un inventaire peu flatteur.


A un mois du deuxième anniversaire de l’inauguration de la gare rénovée de Liège-Guillemins, c’est un véritable pavé dans la marre que vient de publier l’Association des clients des transports publics (ACTP), dont le siège est justement situé place des Guillemins. Sous le titre évocateur "Ce qui fâche à Liège-Guillemins", l’ACTP dresse un inventaire peu flatteur - c’est le moins que l’on puisse écrire - de la nouvelle gare du point de vue de ses utilisateurs quotidiens.


Pourtant, la brochure qui nous est parvenue débute plutôt de manière positive. "La nouvelle gare de Liège-Guillemins est un monument remarquable pour ses qualités techniques et surtout en raison d’une accessibilité exemplaire aux quais". Mais c’est ici que ça se corse : "Malgré ces atouts, les usagers subissent bon nombre de désagréments". Parmi ces désagréments constatés par l’ACTP, cette dernière évoque tout d’abord la galerie sous voies et des "sièges trop rares et inconfortables" de même qu’une "signalétique insuffisante" et une "mauvaise disposition des vidéos de départs et d’arrivées".


Concernant le centre de voyages situé à l’entrée de la gare, l’association n’est pas moins critique, épinglant un "confort d’attente nul" au guichet international et une "signalétique déroutante" pour le guichet national. Pour ce qui est des quais, les critiques sont sensiblement les mêmes, à savoir des "sièges trop rares et inconfortables" ainsi qu’une "signalétique équivoque". "Pas d’informations sur les prochains départs des autres quais pour faciliter les correspondances".


Envisageant le parking, l’ACTP évoque "un coût prohibitif pour les utilisateurs de train". Plus généralement, sont aussi épinglés des "annonces vocales souvent peu compréhensibles", des "consignes trop éloignées et mal renseignées" et des services (supérette, office du tourisme, etc.) difficilement accessibles.


Dossier complet : http://www.actp.be/pdf/guillemins.pdf 


SNCB-Holding : ce qu’évoque l’ACTP "n’a pas de sens"


Dans notre édition de mercredi, on évoquait l’inventaire peu flatteur dressé par l’Association des clients des transports publics (ACTP) sous le titre "Ce qui fâche à Liège-Guillemins". Ladite association faisait ainsi le bilan de la gare du point de vue de ses utilisateurs quotidiens et épinglait une longue liste de manquements ou autres insuffisances constatés par ses soins.


Échaudée par cette "sortie" de l’ACTP, la SNCB-Holding, par l’intermédiaire de son porte-parole, a souhaité réagir. Une réaction qui nous est parvenue hier. Sur un ton pour le moins ironique, elle débute par ces mots : "Nous remercions l’ACTP de l’intérêt qu’elle porte à la gare de Liège-Guillemins et des lauriers qu’elle lui tresse ("monument remarquable et exceptionnelle accessibilité aux quais")".


Pour la SNCB-Holding, la liste de désagréments évoqués par l’ACTP "n’a pas de sens". "L’on peut discuter de la signalétique un peu agressive et des annonces micro peu audibles (des services spécialisés y travaillent), mais il faut rester de bon compte. 80 % des clients de la gare sont des abonnés et donc des utilisateurs réguliers : ils savent ainsi pertinemment bien où se trouvent la supérette, l’Office du tourisme, le point vélo ou la consigne à bagages". L’association avait notamment épinglé un manque de renseignements concernant ces différents services.


Dans son inventaire, l’ACTP avait aussi évoqué le centre de voyages. "Ce centre de voyages n’est pas une salle d’attente, affirme la SNCB-Holding. Des bancs permettent de patienter et ils répondent aisément à la demande. Leur inconfort n’est pas innocent : il s’agit d’un lieu d’attente de courte durée. C’est le cas également pour les bancs dans la grande galerie". Pour la SNCB-Holding, qui évoque également des enquêtes de satisfaction positives, la gare est vue comme "un espace convivial, esthétique, lieu de rencontres, centre commercial et nœud d’intermodalité".


Source: http://www.lalibre.be/actu/gazette-de-liege/article/679723/sncb-holding-ce-qu-evoque-l-actp-n-a-pas-de-sens.html

 

Share |

 


Les trains passant par la jonction Nord-Midi accuseront des retards jusqu'à au moins 09h00


Une grue bloquée sur deux voies sur la jonction Bruxelles Nord - Bruxelles Midi va causer des perturbations en heures de pointes sur le réseau ferroviaire, indique Infrabel, le gestionnaire de ce réseau, vendredi matin.


De nombreuses lignes de train passent par cette jonction, amputée vendredi matin d'un tiers de ses voies. La grue était utilisée pour des travaux effectués durant la nuit mais elle n'a pas pu être dégagée à temps. C'est la Protection civile qui doit venir l'enlever.


En attendant, les trains passant par la jonction Nord-Midi accuseront des retards jusqu'à au moins 09h00, souligne Infrabel, qui conseille aux voyageurs de se tenir informés via railtime.be et de rester vigilants en gare aux changements de voies et aux messages diffusés sur les tableaux d'affichage et par haut-parleur.


Source: © La Dernière Heure 2011

 

Share |

 

La circulation des trains est fortement perturbée sur de nombreuses lignes à cause des conditions météorologiques. Vers 18h, les trains avaient 5 à 30 minutes de retard. Deux passages à niveaux ont été touchés par la foudre entre les gares de Ath et de Leuze. Certains trains en direction de Tournai connaissent des retards.


La circulation est perturbée entre Louvain et Ottignies. Des branches d'arbres touchent les caténaires et rendent difficile le passage des trains entre Louvain et la gare de Sint-Joris-Weert.


Les trains au départ et en direction de Malines connaissent aussi des problèmes. La ligne reliant Malines à Vilvorde est fortement perturbées. La foudre a également perturbé la circulation entre Malines et Haacht. Les trains roulant entre Bruxelles et Anvers, et entre Malines et Gand connaissent donc quelques retards.


La circulation se fait sur une seule voie à hauteur de la gare de Moensberg, à Uccle, et perturbe la ligne Hal-Malines.


La circulation est encore fortement perturbée entre les gares de Jette et Asse. Entre Audenaarde et Anzegem, la signalisation est endommagée et rend difficile la circulation des trains. On compte des retards pour les trains reliant Bruxelles-Midi et Courtrai.


On compte 5 à 10 minutes de retard sur la ligne Bruges-Courtrai. Selon Infrabel, le gestionnaire du réseau de la SNCB, les problèmes sont principalement causés par la foudre. La situation devrait se stabiliser dans le courant de la soirée.


Source: © La Dernière Heure 2011

 

Share |

 


Le trafic ferroviaire est sérieusement perturbé mercredi soir sur la ligne 161, Bruxelles-Namur, à la suite d'un affaissement de caténaire survenu à proximité de la gare de Genval (Rixensart). Le train circule depuis peu après 17 heures sur une seule voie entre La Hulpe et Ottignies. Les travaux sont annoncés jusqu'à minuit.


Peu après 17 heures, une caténaire de la ligne 161 s'est affaissée. Un train a été immobilisé à environ 300 mètres de la gare de Genval. Quelque 200 voyageurs ont été évacués via un autre train. A la suite de cet incident, les trains de la ligne 161 ne circulent plus que sur une seule voie, en alternance et ce dans les deux sens. La circulation était fortement perturbée en soirée. Certains trains sont déviés via Louvain.


Une équipe d'Infrabel se trouvait encore sur place vers 20h30 afin de procéder aux réparations. Les travaux devraient se poursuivre jusqu'à minuit, selon une estimation du gestionnaire du réseau ferroviaire.


Source: http://www.rtl.be/info/belgique/societe/816818/importantes-perturbations-sur-la-ligne-161-bruxelles-namur

 

Share |

 

Selon des chiffres obtenus par le député Balcaen (Écolo, Ath), les statistiques de ponctualité du deuxième trimestre 2011 montrent une nouvelle aggravation de la ponctualité des trains en Hainaut occidental:
  • Une ponctualité de 87,4 % sur la ligne 94 Tournai-Bruxelles contre 88,8 % à la même période l’année passée.
  • Une ponctualité de 73,1 % sur la relation IC D Herstal-Tournai contre 81,7 % à la même période l’année passée.
  • Une ponctualité de 80,8 % sur la relation IC H Mouscron-Schaerbeek contre 81,3 % à la même période l’année passée.


Pas mieux vers Lille


En réponse à une question écrite posée le 30 novembre 2010 mais dont la réponse n’est arrivée que récemment (affaires courantes obligent), la ministre Vervotte a communiqué à notre parlementaire les chiffres de suppression de trains entre Lille-Flandres et Tournai d’une part, et entre Lille-Flandres et Mouscron d’autre part.

  • 450 trains ont été supprimés en 2009 entre Tournai et Lille-Flandres. 372 trains ont été supprimés de janvier à novembre 2010 sur la même ligne.
  • 65 trains ont été supprimés en 2009 entre Mouscron et Lille-Flandres. 112 trains ont été supprimés de janvier à nombre 2010 sur cette même ligne.

« Au regard du nombre de trains qui circulent chaque jour sur cette ligne, on se situe dans la moyenne des trains supprimés sur l’ensemble du réseau, constate Ronny Balcaen. Mais les suppressions sont très souvent concentrées durant les heures de pointe. Difficile donc de faire confiance au train pour sauter la frontière, dans un sens ou dans l’autre. »


Des chiffres communiqués par la SNCB à la ministre, on constate une légère amélioration entre 2009 et 2010 pour ce qui est la liaison entre Tournai et Lille. La liaison entre Courtrai, Mouscron et Lille a, elle, tendance à se dégrader.


« Cette situation très désagréable pour le voyageur est clairement due au défaut de ponctualité sur les lignes respectives. En effet, comme le précise la ministre dans sa réponse, il arrive qu’un train en retard soit limité sur son parcours terminal pour éviter d’occasionner du retard à d’autres trains ou pour pouvoir assurer le trajet retour à l’heure, afin de normaliser ainsi le trafic ferroviaire et d’éviter un effet boule de neige de retards sur l’ensemble du réseau. Sans compter l’effet pervers des statistiques : on a parfois intérêt à supprimer un train très en retard pour qu’il ne vienne pas plomber encore plus les statistiques de ponctualité. »


Source: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110811_00031593

 

Share |

 

L'alerte à la bombe à la gare de Charleroi-Sud a été levée mercredi vers 20h30. Le trafic ferroviaire, qui était interrompu depuis 18h, a désormais repris mais des retards sont encore à prévoir sur cette partie du réseau jusque tard dans la soirée, a indiqué le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré.


La circulation d'une trentaine de trains à destination de Charleroi-Sud a été totalement interrompue. La plupart des trains ont été arrêtés dans des gares périphériques mais certains avaient dû être immobilisés sur les voies. Les trains ont notamment été bloqués à hauteur des gares de Marchienne-au-Pont sur la ligne de Bruxelles ainsi qu'à la gare de Châtelet en direction de Namur et sur la dorsale wallonne. Les trains qui avaient été arrêtés vont désormais tous se rendre jusqu'à Charleroi. "Tout est mis en oeuvre par le personnel d'Infrabel pour rétablir le trafic aussi rapidement que possible, a indiqué Fréderic Sacré.


Source: Belga (MUA)

 

Share |

 

Un appel téléphonique a été donné peu après 18 heures à la gare de Charleroi-Sud pour signaler la présence d'une bombe. Les dispositions ont aussitôt été prises, pour interrompre le trafic dans les gares périphériques.


La circulation des trains à destination de Charleroi-Sud a été totalement interrompue. Les trains ont été arrêtés dans les gares périphériques, en gares de Fleurus et Marchienne, notamment. Deux trains, l'un en provenance de Couvin-Mariembourg et l'autre de Bruxelles-Midi, n'ont cependant pas pu être arrêtés en gare et ont été immobilisés sur les voies. "Nous mettons tout en oeuvre pour un retour à la normale dans les plus brefs délais mais cela n'interviendra pas avant 20 heures", a précisé un porte-parole d'Infrabel.


Source: RTLinfo.be

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online