Nous avons 62 visiteurs en ligne

 

Share |

 

Quelques extraits d'un documentaire diffusé sur France 5







Source: Forum de conducteurs - Youtube

 

Share |

 

La vitesse commerciale des trains de la SNCB, arrêts compris, a reculé durant la période 2007-2009. La ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte, a reconnu ce recul de la performance des trains.


La vitesse des trains IC a ainsi connu une baisse de 72,7 à 71,2 km/h, les trains IR de 59,5 à 58,1 km/h, ceux circulant en heure de pointe de 56,4 à 55 km/h. Les trains locaux ont enregistré la même tendance (de 50,8 à 48,4 km/h), tout comme les trains CR (de 45,2 à 43,7 km/h), a répondu Mme Vervotte (CD & V) à une question écrite du député David Geerts (sp.a).


La vitesse commerciale est calculée en tenant compte du temps de trajet en incluant les arrêts. Si elle a reculé durant les jours de semaines, elle est toutefois restée stable durant les week-ends.


“ Dans de nombreux cas, le temps de trajet prévu est allongé de quelques minutes en raison des travaux. C’est par exemple le cas sur plusieurs lignes vers Bruxelles à la suite des travaux du RER ”, a ajouté la ministre. Selon elle, quand la SNCB adopte une nouvelle offre, “ la régularité est plus importante que la vitesse commerciale ”.


Dans l’actuel contrat de gestion liant la SNCB à l’Etat, une amélioration de la vitesse commerciale a été fixée comme un des objectifs. Mais il n’est pas stipulé d’objectif concret sur lequel l’entreprise peut être jugée. Priorité est donnée aux objectifs concernant la ponctualité, la croissance, l’augmentation de l’offre et la qualité du service.


Source: http://www.laprovince.be/actualite/belgique/2011-08-09/les-trains-belges-roulent-de-moins-en-moins-vite-894058.shtml

 

Share |

 

La circulation ferroviaire sur la ligne entre Bruxelles et Louvain a été temporairement perturbée vendredi après que deux trains ont franchi des feux rouges. Environ sept trains ont dû être déviés et ont subi de 20 à 30 minutes de retard. Ces déviations ont également provoqué des retards dans l'après-midi et le début de soirée. Les problèmes sont désormais résolus.


"Un premier train venant de La Panne et se dirigeant vers Landen, a grillé un feu rouge vers 14h30 à Nossegem. A 14h40, un deuxième train, qui venait de Braine-le-Comte et se rendait à Louvain, a grillé un feu rouge à Diegem", explique Frédéric Petit, porte-parole du gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel. Il insiste sur le fait que les voyageurs n'ont couru de danger à aucun moment.


Comme la procédure de sécurité le prévoit, le machiniste a dû être immédiatement remplacé, ce qui a bloqué deux des quatre voies. "Après une petite heure, trois voies étaient à nouveau libres, et à 16h15, la quatrième voie a été dégagée", selon Frédéric Petit.
 


Frédéric Petit ne s'est pas exprimé sur l'origine des franchissements, mais il a indiqué que l'infrastructure ferroviaire fonctionnait normalement. (Belga)



Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1301526/2011/08/05/Deux-trains-ont-franchi-des-feux-rouges.dhtml

 

Share |

 

Depuis le mois de juin, navetteurs.be et tuende.com ont décidé de travailler en partenariat. 


Que propose tuende.com ?


Service d'informations par sms paramétrable et 100% gratuit permettant de recevoir des infos :

  • en cas de retard ou de suppression du train
  • en cas de changement de voie
  • en cas d'arrivée imminente du train en gare


Chaque alerte (pour un train) doit pour l'instant être programmée individuellement mais le nombre d'alertes que vous pouvez programmer est illimité et toujours 100% gratuit. Des adaptations sont en cours de développement afin de pouvoir configurer les alertes sur de plus longues périodes.


Comment utiliser le service ?

 

  1. Inscrivez-vous via le lien "créer un compte" en haut à droite
  2. Après validation de l'inscription, connectez-vous via "Login" en haut à droite
  3. Allez sur le menu INFOS TRAINS BELGIQUE -> Alertes Trains SMS/Email
  4. Choisir la trajet du train (gare de départ, date, heure), cliquer sur suivant
  5. Choisir le train désiré dans la liste déroulante, cliquer sur suivant
  6. Choisir la gare sur le parcours dans la liste déroulante ("gare où tu souhaites être prévenu), cliquer sur suivant
  7. Confirmer les paramètres de l'alerte demandée :
  • "Quand le train est à" : choisir la gare sur le parcours du train
  • "Quand m'avertir" : choisir quand tu veux recevoir l'alerte
  • "M'avertir aussi en cas de": par défaut une alerte est envoyée à l'arrivée du train dans la gare sélectionnée, il est possible d'également recevoir une alerte en cas de retard, d'annulation ou de changement de voie ou les trois en cochant les options souhaitées
  • "Comment être prévenu ?" : choisir le canal d'envoi (email ou GSM), cliquer sur confirmer

8. Recommencer l'opération pour configurer d'autres alertes (autre date, autre train, autres paramètres pour un même train, ...)


Pour l'instant, il faut configurer les alertes une par une mais des développements sont en cours pour pouvoir configurer les alertes pour un même train sur une plus longue période.


D'autres questions ? Envoyez un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Inscrivez-vous ICI et testez gratuitement ce service


Conditions d'utilisation - Vie privée


 


A venir très bientôt : service d'échange d'infos par sms entre navetteurs 100% gratuit


Afin de compléter ces infos, tuende.com en partenariat avec navetteurs.be souhaiterait mettre en place un système d’échange d’informations par SMS via un service 100% GRATUIT, ce qui permettrait aux navetteurs de mettre en place une communauté solidaire où chaque navetteur peut participer, envoyer et recevoir par SMS des informations de manière tout à fait gratuite concernant d’éventuelles perturbations sur le réseau ferroviaire.


Plus d'infos ...

 

Share |

 

Début juin, la SNCB annonçait que certains abonnés (Les titulaires d’une Carte Train ayant, ou ayant eu, une validation active pendant la période allant du 01/01/2011 au 01/05/2011 inclus) allaient recevoir une billet gratuit (libre parcours d'une journée avec trajet illimité sur le réseau national). Ce billet doit impérativement être retiré avant le 31/08/2011.


Copie "specimen" du courrier (pdf)


Que faire si vous n'avez pas reçu votre billet ?


Si vous n'avez pas reçu votre billet alors que vous entrez dans les conditions d'obtentions, vous êtes invité à contacter la SNCB via le Call Center au 02/528.28.28 ou à remplir un formulaire de plainte en cliquant ICI

 

Share |

 

Le contrat entre la SNCB et les NS visant à tester une desserte rapide entre Bruxelles-Liège et Maastricht expire à la fin de cette année. En raison de la piètre ponctualité de cette relation et de l’impossibilité de l’améliorer dans la configuration actuelle, ce contrat d’essai ne sera pas reconduit. Mais une alternative va être mise en place. Elle consolidera la desserte de Visé et de Bressoux et elle contribuera à une meilleure ponctualité sur l’axe Bruxelles-Liège.


L’IC O Maastricht – Bruxelles est en service depuis décembre 2006. Cette liaison reste trop régulièrement perturbée. C’est la relation IC la moins fiable de tout le réseau belge. La faible fiabilité du sillon en est la principale cause. En effet, la proximité de trains internationaux dans la jonction bruxelloise et du Thalys entre Bruxelles et Liège obligent l’IC O à céder la priorité. Il n’est pas possible de trouver un meilleur sillon. Les problèmes de matériel et la courte réutilisation à Maastricht provoquent aussi des retards successifs et des suppressions de trains.


Sur base d’une analyse pointue des flux de voyageurs concernés, la SNCB propose donc une autre formule visant à assurer le meilleur service au plus grand nombre de voyageurs. Cette solution permettra également une amélioration de la qualité de la desserte de Visé et de Bressoux car tous les trajets de l’IC O seront poursuivis jusque Visé.


Dès l’entrée en vigueur des nouveaux horaires - en décembre 2011-, la relation IC O reliera Visé à Bruxelles à raison de 20 trains par jour, soit une amplitude de 10 trajets AR. Par ailleurs, un train L reliera désormais Maastricht à Liège toutes les heures. Il sera en correspondance avec l’ICA vers Bruxelles.


Source: SNCB - 29/07/11

 

Share |

 

La hausse spectaculaire du nombre d’agressions sur le rail (+16%) concerne principalement le personnel de bord. Dans son rapport, la SNCB estime que ces faits de violence sont principalement le fait de fraudeurs.


La hausse du nombre d'agressions observée au cours des 4 premiers mois de l'année a surtout affecté le personnel de bord, et moins le personnel de sécurité, a indiqué jeudi en fin de soirée la SNCB, pointant du doigt les fraudeurs dont le nombre est également en augmentation. Par l'intermédiaire de son porte-parole, la SNCB holding a globalement confirmé les informations diffusées dans la journée de jeudi selon lesquelles la tendance à la hausse du nombre d'agressions sur le réseau observée entre 2009 et 2010 (+16%) n'a pas été inversée au cours des 4 premiers mois de l'année (+5,8% par rapport aux 4 premiers mois de 2010).


"Menaces et insultes tiennent, ensemble, près de deux tiers des agressions. Les agressions sur les agents de sécurité -en veste rouge dans les gares et en patrouille dans les trains- mieux formés à la gestion des conflits, ont diminué de moitié, celles sur le personnel de bord, les accompagnateurs de train, ont augmenté de 26%", a souligné le porte-parole.


D'après la SNCB, ces changements de comportements s'expliquent notamment par l'augmentation constante du nombre de fraudeurs. Ceux-ci sont directement en contact avec les accompagnateurs qui appliquent les amendes élevées prévues. "Et beaucoup de personnes prises en défaut semblent ignorer que les accompagnateurs sont assermentés et donc compétents pour demander les papiers d'identité", a souligné le porte-parole de la SNCB.


Source: RTLinfo.be - 29/07/11 - Réagir à cet article

 

Share |

 

Le nombre d'agressions constatées dans les chemins de fer au sens large (dans les gares, les trains,...) a été marqué en 2010 par une hausse de 16%. Par ailleurs, 563 agressions ont été recensées au cours des 4 premiers mois de l'année 2011 contre 532 sur la même période en 2010, peut-on lire jeudi dans le quotidien Le Soir.


Différentes explications ont été avancées pour expliquer cette hausse des différents types d'agressions: la croissance globale du nombre de navetteurs, une année record en terme de retards et de suppressions de trains ainsi qu'un hiver précoce et perturbateur d'horaires.


Un groupe de travail de la SNCB-Holding et de la SNCB a été chargé de vérifier s'il y a un rapport entre cette agressivité en hausse et l'augmentation du manque de ponctualité.


Les types d'agressions relevés lors des quatre premiers mois de 2011 sont répartis comme suit: coups et blessures (13%), violences légères (19,7%), insultes (21,8%) et menaces (44,7%).


Les victimes/vecteurs de l'agressivité au sein du personnel de la SNCB ont cependant changé, indique Le Soir. Securail, le personnel directement chargé des problèmes de sécurité, a subi une diminution d'agressivité de 50% tandis que le personnel de bord des trains a vu les violences à son égard augmenter de 26%. (belga)


Source: 7sur7.be - 28/07/11

 

Share |

 

Un train à destination de Gand a dû être évacué, mardi en gare de Bruxelles-Midi, en raison de la présence à bord d'une voyageuse turbulente, a-t-on appris auprès du gestionnaire de réseau Infrabel. Le train, qui était parti à 16h20 de Bruxelles-Nord, était toujours immobilisé en gare de Bruxelles-Midi vers 17h00. Selon plusieurs passagers du train, la jeune femme aurait refusé de payer.


"Securail ainsi que la police sont maintenant sur place", a fait savoir Infrabel. La voie sur laquelle le train est immobilisé est obstruée, mais cela n'a pour le moment aucune conséquence sur le reste de la circulation ferroviaire. "Il y a suffisamment de voies à Bruxelles-Midi durant la période des vacances", a encore indiqué le gestionnaire de réseau. Les voyageurs du train en question ont pu prendre une autre correspondance en direction de Gand. (belga/mb)


Source: 7sur7.be

 

Share |

 

La Compagnie des chemins de fer russes semble avoir trouvé le moyen d'éviter le franchissement des passages à niveau.


Il existe encore 1800 passages à niveau en Belgique. Il s’agit d’un danger pour la sécurité routière: chaque année, il y a environ 20 tués.


Ces accidents ont pour causes les imprudences (mauvaise perception du danger), le non-respect de la signalisation et du code de la route, la vitesse élevée des trains, la visibilité pas toujours optimale et la succession des trains.



Source: paroledecheminots.be

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online