Nous avons 35 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

Le magazine « Devoir d’Enquête » de la RTBF souhaite en effet lors des prochains mois consacrer un reportage sur la question de la sécurité sur le réseau de la SNCB. Les responsables de l'émission aimeraient connaître le point de vue des navetteurs.

Notre association a rencontré hier la journaliste Agnès Lejeune et la réalisatrice Charlotte Colin avec qui il a été convenu de donner la parole aux navetteurs et usagers.

Vous souhaitez réagir ou apporter un témoignage à propos de la sécurité sur le réseau SNCB (sécurité dans et aux abords des gares, sécurité à bord des trains, sentiment d'insécurité à certaines heures ou à certains endroits, présence de la police  ou de Sécurail, ...) ?

Contactez Patricia MNI par e-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 04/344 73 82




   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 11/06/14

   

Mod News

 

   

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’association de voyageurs NAVETTEURS.BE a mené ce vendredi en gare d’Erquelinnes entre 6h20 et 8h30 une action de sensibilisation des usagers de la ligne 130a Charleroi-Erquelinnes.

Cette action fait suite à la pétition récemment lancée par un usager de la région afin de s’opposer aux menaces de suppression :
•    du dernier train dans le sens Erquelinnes-Charleroi de 20h05 avançant le dernier train à 19h04
•    des deux derniers trains dans le sens Charleroi-Erquelinnes de 20h21 et 21h13 avançant le dernier train à 18h54

L’association dénonce une fois de plus des mesures d’économies qui vont à l’encontre de la notion de « service public » et qui vont isoler encore plus les zones rurales.

Cette action a permis de distribuer environ 400 tracts aux usagers, mentionnant l’adresse de la pétition en ligne https://14481.lapetition.be ainsi que la grille horaire provisoire applicable dès le mois de décembre prochain.

L’ASBL NAVETTEURS.BE espère ainsi pouvoir démontrer à la SNCB et aux responsables politiques l’importance de maintenir une offre de qualité sur cette ligne comme sur toutes les autres dessertes.

Une copie de la pétition ainsi qu’une liste des signataires sera envoyée à la SNCB au plus tard à la mi-juin.





   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 06/06/14

   

Mod News

 

   

Voici les résultats de notre enquête publiée en ligne du 14/5 au 30/5/2014 inclus. Les résultats sont donnés à titre indicatif.

1. Participation

-    827 participants
-    1.535 avis formulés et validés
-    échantillon de 399 trajets différents

2. Avis positifs & négatifs

-    10 avis positifs soit 0,7 %
-    817 avis négatifs soit 99,3 %


3. Trajets ayant reçu un avis positif

Soignies - Bruxelles
Andenne - Namur
Andenne - Charleroi
Oudenaarde - Bruxelles
Liège - Bruxelles
Halle - Divers
Zedelgem - Roeselare
Balegem Zuid - Gent-Sint-Pieters
Froyennes - Ath
Waregem - Bruxelles


4. Top 10 des motifs d’insatisfaction

Temps de parcours 34,20%
Ajout d'une correspondance 17,90%
Suppression premier train 13,90%
Suppression dernier train 12,40%
Nouvel itinéraire 8,10%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 4,00%
Offre de trains P 3,30%
Diminution de l'offre 1,90%
Perte de correspondance 1,40%
Autres 3,20%


5. Top 10 des trajets entraînant une insatisfaction

Drongen - Bruxelles 6,60%
La Louvière - Bruxelles 2,80%
Tubize - Bruxelles 2,10%
Frameries - Bruxelles 2,00%
Landegem - Bruxelles 1,80%
Waremme - Bruxelles 1,60%
Obaix-Buzet - Bruxelles 1,60%
Mons - Bruxelles 1,40%
Comines - Bruxelles 1,40%


6. Motifs d’insatisfaction

6.1. Trajet Drongen – Bruxelles

Ajout d'une correspondance 55,90%
Temps de parcours 22,50%
Suppression premier train 5,90%
Suppression dernier train 5,90%
Suppression trains directs (arrêts supplémentaires) 3,90%
Offre de trains P 2,90%
Nouvel itinéraire 2,90%


6.2. Trajet La Louvière – Bruxelles

Temps de parcours 46,50%
Nouvel itinéraire 25,60%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 20,90%
Ajout d'une correspondance 2,30%
Offre de trains P 2,30%
Fréquences 2,30%


6.3. Trajet Tubize – Bruxelles

Suppression dernier train 27,30%
Temps de parcours 24,20%
Offre de trains P 15,20%
Suppression premier train 15,20%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 6,10%
Ajout d'une correspondance 6,10%
Suppression trains directs (arrêts supplémentaires) 3,00%
Diminution de l'offre 3,00%


6.4. Trajet Frameries – Bruxelles

Ajout d'une correspondance 26,70%
Temps de parcours 23,30%
Suppression dernier train 20,00%
Suppression premier train 20,00%
Nouvel itinéraire 10,00%


6.5. Trajet Landegem – Bruxelles

Ajout d'une correspondance 51,90%
Temps de parcours 37,00%
Nouvel itinéraire 3,70%
Suppression trains directs (arrêts supplémentaires) 3,70%
Offre de trains P 3,70%


6.6. Trajet Waremme – Bruxelles

Temps de parcours 48,00%
Offre de trains P 20,00%
Suppression premier train 12,00%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 8,00%
Nouvel itinéraire 4,00%
Diminution de l'offre 4,00%
Suppression dernier train 4,00%


6.7. Trajet Obaix-Buzet – Bruxelles

Suppression premier train 25,00%
Nouvel itinéraire 20,80%
Temps de parcours 16,70%
Offre de trains P 12,50%
Suppression dernier train 12,50%
Ajout d'une correspondance 12,50%


6.8. Trajet Mons – Bruxelles

Temps de parcours 40,90%
Suppression trains directs (arrêts supplémentaires) 22,70%
Nouvel itinéraire 13,60%
Suppression premier train 9,10%
Suppression dernier train 9,10%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 4,50%


6.9. Trajet Comines – Bruxelles

Ajout d'une correspondance 36,40%
Temps de parcours 31,80%
Nouvel itinéraire 18,20%
Suppression premier train 9,10%
Suppression trains directs (arrêts supplémentaires) 4,50%


6.10. Trajet Binche – Bruxelles

Temps de parcours 63,20%
Ajout d'une correspondance 10,50%
Changement d'horaire / Horaire inadapté (travail - école) 10,50%
Nouvel itinéraire 10,50%
Suppression dernier train 5,30%

   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 03/06/14

   

Mod News

 

   

L’ASBL NAVETTEURS.BE mènera ce vendredi 6 juin 2014 une action de sensibilisation des usagers de la ligne 130a Charleroi-Erquelinnes afin de dire « Non à un Plan de Transport 2014 défavorable aux dessertes locales ».

Une distribution de tracts informatifs est prévue dès 6h20 en gare d’Erquelinnes et une rencontre avec la presse est prévue dès 7h15.

Cette action aura lieu en soutien à la pétition en ligne initiée par Duncan Smith, usager et membre de l’ASBL NAVETTEURS.BE et disponible à l’adresse https://14481.lapetition.be 

Un blog a également été créé à l’adresse http://ligne130a.blogs.dhnet.be

L’association de voyageurs tient à attirer l’attention des usagers sur les problèmes qu’engendrera le nouveau Plan de Transport dans sa version actuelle et dont elle a pu recouper les informations « horaires » :

- Réduction de l’amplitude horaire avec suppression du (des) dernier(s) train(s)
- Dégradation des possibilités de certaines correspondances

Vous pouvez télécharger le tract au format PDF


COMMUNIQUE DE PRESSE

L’association de voyageurs NAVETTEURS.BE a mené ce vendredi en gare d’Erquelinnes entre 6h20 et 8h30 une action de sensibilisation des usagers de la ligne 130a Charleroi-Erquelinnes.

Cette action fait suite à la pétition récemment lancée par un usager de la région afin de s’opposer aux menaces de suppression :
•    du dernier train dans le sens Erquelinnes-Charleroi de 20h05 avançant le dernier train à 19h04
•    des deux derniers trains dans le sens Charleroi-Erquelinnes de 20h21 et 21h13 avançant le dernier train à 18h54

L’association dénonce une fois de plus des mesures d’économies qui vont à l’encontre de la notion de « service public » et qui vont isoler encore plus les zones rurales.

Cette action a permis de distribuer environ 400 tracts aux usagers, mentionnant l’adresse de la pétition en ligne https://14481.lapetition.be ainsi que la grille horaire provisoire applicable dès le mois de décembre prochain.

L’ASBL NAVETTEURS.BE espère ainsi pouvoir démontrer à la SNCB et aux responsables politiques l’importance de maintenir une offre de qualité sur cette ligne comme sur toutes les autres dessertes.

Une copie de la pétition ainsi qu’une liste des signataires sera envoyée à la SNCB au plus tard à la mi-juin.



   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 06/06/14

   

Mod News

 

   

© Photo L'Avenir

Infrabel lance une nouvelle campagne nationale pour dissuader navetteurs et promeneurs de s’aventurer sur les voies

En 2013, 9 personnes ont perdu la vie, accidentellement percutées par un train alors qu’elles se trouvaient, de façon illégale, sur le domaine ferroviaire 4 autres ont été grièvement blessées. Cela représente 3 fois plus de faits qu’en 2012. Or chacun de ces drames aurait  pu être évité si les règles les plus élémentaires de sécurité et de bon sens avaient été respectées. C’est dans ce contexte qu’Infrabel lance une campagne nationale de sensibilisation, en collaboration avec la SNCB et la police des chemins de fer.



Un bilan dramatique : 9 morts en 2013


Insouciance ou témérité, quelle qu’en soit la raison 9 personnes sont décédées et 4 autres ont été grièvement blessées en se faisant heurter par un train alors qu’elles traversaient les voies là où ce n’est pas permis Un chiffre choquant car rien ne peut justifier ce type de comportement. Un chiffre  préoccupant car malgré les campagnes de sensibilisation et  les nombreux reportages dans les médias,  le nombre de cas observés reste beaucoup trop important.

Le nombre d’infractions est très largement inférieure à la réalité. Chaque jour, des centaines de personnes traversent les voies loin des regards de nos agents ou de la police. Jusqu’à ce qu’un drame se produise.

  2012 2013 1e trimestre 2014
Nombre d’incidents 727 1122 240
Incidents mortels 3 9 1
Blessés graves 5 4 4


« Ta vie vaut un détour », la campagne nationale d’Infrabel

Traverser les voies pour gagner quelques minutes… et risquer d’y perdre la vie ! Un gain bien faible au regard des drames que cette « équation fatale» a généré. C’est donc la raison d’être, du slogan de cette campagne : « Ta vie vaut un détour ».

Elle sera déclinée sous forme d’un spot diffusé en télévision à partir du lundi 2 juin. Une page Facebook est également créée pour cette occasion. On y retrouvera le spot ainsi que  de nombreux articles et vidéos éloquents en provenance de pays étrangers.

En outre, pendant tout le mois de juin, des actions vont être menées dans plus de 80 endroits (gares) où ce type de comportement est fréquemment signalé.

De plus amples informations sont également disponibles sur le site Web Infrabel
   

Source: Infrabel - 02/06/14

   

Mod News

 

   

La desserte de la ligne 130a Charleroi-Erquelinnes semble menacée par le nouveau plan de transport d'application au 14/12/2014, notamment par la suppression des derniers trains de la journée dans les 2 sens de circulation.

Un blog a été créé et une pétition lancée par notre membre Duncan Smith :

- Blog: http://ligne130a.blogs.dhnet.be
- Pétition: https://14481.lapetition.be

Voici ce qu'il a pu mettre en évidence en étudiant la situation future et en la comparant à la situation actuelle :

  • Le nouveau plan de transport prévoit la suppression des deux derniers trains en soirée sur la ligne 130a au départ de Charleroi-Sud, à partir du 14 décembre 2014. A cette suppression se conjugue une modification des heures de départ des trains L4776 à 4789, avancées de 27 minutes par rapport aux horaires actuels (départs à l’heure :54 au lieu de l’heure :21).
  • Le dernier train entre Charleroi-Sud et Erquelinnes, du lundi au vendredi, partira donc à 18:54 (et non plus 19:21, 20:21 et 21:13 !). Ce changement est tout particulièrement pénalisant pour les travailleurs à horaires décalés, les navetteurs devant effectuer des heures supplémentaires et les étudiants universitaires avec des TP (travaux pratiques) finissant à 18 heures,  et plus généralement pour tous les usagers des communes essentiellement rurales situées entre Charleroi et la frontière française.
  • En l’état actuel des choses, il n’y aura aucune alternative de transport public après 18:54 en semaine pour les habitants de Thuin et Lobbes, entre autres, deux communes à forte croissance démographique, au départ de Charleroi.
  • Il est à croire que les correspondances entre les trains de la ligne 130A et ceux des lignes qui lui fournissent le plus de voyageurs en transit n’ont pas été étudiées convenablement. En se reposant sur la durée minimale d’une correspondance, telle que définie par la SNCB elle-même, qui est de cinq minutes entre deux trains, le voyageur embarquant à Tournai pour se rendre à Thuin devra, au 14 décembre, quitter Tournai à 16:45 !
  • De façon générale, la correspondance entre les trains de la liaison IC19 (Lille-Tournai-Mons-Charleroi-Namur, trains 905 à 917) et ceux de la liaison L07 (Charleroi-Erquelinnes) est la plus mauvaise possible : le train en provenance de Lille et Tournai arrive à l’heure :52, alors que celui pour Erquelinnes démarre à l’heure :54. C’est « injouable » pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.
  • Dans le même ordre d’idées,  les navetteurs rentrant chez eux par la ligne 130a devront obligatoirement avoir pris leur train près de leur lieu de travail aux heures suivantes s’ils ne veulent pas se retrouver bloqués à Charleroi-Sud : (exemples) Bruxelles-Nord 17:32, Bruxelles-Central 17:36, Bruxelles-Midi 17:43, Couvin 17:53, Fleurus 18:23, Huy 17:43, La Louvière-Sud 17:54 (!!!), Liège-Guillemins 17:18, Manage 17:46 (via Luttre!), Mons 17:38 (!!!), Morlanwelz 17:46 (!!!), Namur 18:10, Nivelles 18:11, Ottignies 17:53, Philippeville 18:14, Saint-Ghislain 17:07 (!!!), Tournai 16:45, Waterloo 17:40. On voudrait tuer la ligne 130A tout à fait, qu’on ne s’y prendrait pas autrement !
  • Ces dernières semaines, j'ai pris plusieurs fois le train quittant Charleroi-Sud pour Erquelinnes à 20:21. J'ai compté à chaque reprise entre 11 et 16 voyageurs, dont plus de la moitié provenaient de trains en correspondence. Le vendredi 9 mai, le train de 19:21 est parti de Charleroi-Sud avec 209 voyageurs (dont certes pas mal de scouts se rendant à l'Abbaye à Lobbes).
  • Au vu de ce qui précède, il est tout simplement impensable que la SNCB décide de faire partir le dernier train à 18:54 du lundi au samedi. Les petits ruisseaux faisant de grandes rivières, les suppressions envisagées, en l'absence d'alternatives, feront que la SNCB perdra des clients sur les grandes lignes au départ de Charleroi.
   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 30/05/14

   

Mod News

 

   

Poubelle.jpg

Dans un communiqué de presse diffusé ce jour, la CGSP-Cheminots de Charleroi dénonce « la volonté de la SNCB de revoir la norme de nettoyage des trains stationnant le nuit en gare de Charleroi-Sud »

D'après le communiqué, les trains ne seront nettoyés que partiellement (poubelles débordantes et lunettes de toilettes) afin de respecter une nouvelle norme 
« E0 ». Et d'ajouter que « les voyageurs au départ de Charleroi-Sud auront donc le privilège de monter dans les premiers trains volontairement sales de la New SNCB ».

Et de conclure en se demandant si le voyageur est réellement la priorité de cette New SNCB ...




   

Source: Communiqué CGSP-Cheminots Charleroi - 21/05/14

   

Mod News

 

   

L’augmentation des coûts de l’utilisation de l’infrastructure devrait aussi plomber les comptes de la SNCB de 9 millions d’euros.

Le budget 2014 de la SNCB est déjà à l’orange. La hausse du chiffre d’affaires est mangée par une perte de revenus de 1,3 million d’euros due au manque de ponctualité.

Le budget 2014 de la SNCB est déjà à l’orange. Celui-ci prévoit une augmentation du chiffre d’affaires de la vente des titres de transport de 15,8 millions d’euros (+2,6%), passant de 615,6 millions en 2013 à 631,4 millions cette année. Une hausse qui sera en grande partie absorbée par une perte de revenus de 1,3 million d’euros due au manque de ponctualité de la SNCB, rapporte samedi La Libre Belgique.

Le contrat de gestion actuel de la SNCB prévoit que celle-ci peut suivre l’indice-santé, soit l’inflation, à condition de remplir ses objectifs de ponctualité, ce qu’elle n’a pas réussi en 2013 en n’atteignant pas le seuil requis de 92%, explique le quotidien. La société ferroviaire a dès lors enregistré une perte de revenus évaluée à 1,3 million d’euros.

L’augmentation des coûts de l’utilisation de l’infrastructure ferroviaire devrait quant à elle plomber les comptes de la SNCB à hauteur de 9 millions d’euros.
   

Source: Lavenir.net - 17/05/14

   

Mod News

 

   

Photo LaLibre

Deux trains de la ligne 37 se sont retrouvés sur la même voie, face à face, vendredi vers 11h30 à hauteur d'Olne. Ils ont pu freiner à un kilomètre de distance l'un de l'autre grâce au système de sécurité, assurent la SNCB et Infrabel.

D'après le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire du pays, une erreur humaine lors de travaux d'aiguillage est à la source de l'incident. Le trafic entre Liège et Verviers a été rétabli vers 12h50 et presque tous les retards sont absorbés.

"Les hommes présents sur place ont remarqué immédiatement l'erreur dans les travaux d'aiguillage. Ils ont averti les conducteurs des deux trains et le système de sécurité a coupé automatiquement l'électricité", explique Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel. "Je ne veux pas minimiser, ce n'est pas normal, mais c'est faux de dire qu'on a frôlé la catastrophe", ajoute-t-il.

Les deux conducteurs ont d'ailleurs repris la route normalement lorsque la voie a été libérée; "ils n'étaient pas sous le choc."

Les trains concernés étaient un train IC avec environ 400 personnes à bord et un train L qui en transportait une cinquantaine. Ils circulaient sur la ligne 37, qui relie Liège à Aix-La-Chapelle. Le train IC roulait à faible allure à cause des travaux d'aiguillage d'Olne.

Une fois les deux trains immobilisés, l'un a dû être remorqué. L'opération a duré environ une heure et s'est terminée vers 12h50. Une navette de bus avait été mise en place mais la circulation ferroviaire a depuis repris normalement.

   

Source: LaLibre.be (avec Belga) - 16/05/14

   

Mod News

 

   

Les nouveaux horaires suscitent bon nombre de remarques et de questions chez nos membres et chez les usagers de manière générale. C'est la raison pour laquelle nous lançons une ultime phase de consultation (inspirée du sondage récemment publié par le journal Le Soir).

Nous vous proposons de donner votre avis sur le nouveau plan de transport au moyen du questionnaire ci-dessous. Etant donné qu'il reste très peu de temps pour l'analyse des problèmes, la phase de consultation (questionnaire) sera clôturée le vendredi 30 mai 2014 à 12h00 afin qu'une synthèse des résultats puisse être envoyée le lundi 2 juin.

Le questionnaire est en version FR/NL et sera soumis à l'ensemble des navetteurs du pays en partenariat avec notre homologue TreinTramBus

L'ASBL ne peut bien évidemment donner aucune garantie quant à la possibilité de donner une suite favorable à toutes les remarques, la décision finale revenant aux responsables de la mise en place du plan de transport. Nous veillerons toutefois à mettre en avant les remarques les plus pertinentes ou celles qui impactent le plus grand nombre d'usagers.

Afin de pouvoir préparer vos remarques, nous vous invitons à consulter les horaires provisoires (PDF) à partir duquel vous pouvez effectuer des recherches sur base de texte (Ctrl F) afin de retrouver vos gares de départ, de correspondance et d'arrivée.

Les usagers peuvent également dans ce même laps de temps lancer des initiatives de sensibilisation (ex. pétitions) que l'ASBL Navetteurs.be pourra transmettre en complément de ce questionnaire. Pour toute information complémentaire, vous pouvez ouvrir un ticket ICI


   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 14/05/14

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online