Nous avons 49 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

Ce mercredi avait lieu une conférence de presse relative à la desserte de la ligne 132 Charleroi-Couvin dans le cadre du nouveau plan de transport dont l'application est prévue dès le 14 décembre prochain.

Une présentation détaillée des problèmes liés à la ligne 132 a été faite par 
Vincent Pestieau (permament CGSP Charleroi), Bruno Vatrin (délégué CGSP et coordinateur de la version "papier" de la pétition) a ensuite donné quelques précisions au sujet de la pétition, Gianni Tabbone (Navetteurs.be) a pu exposer de manière plus globale les problèmes liés au nouveau plan de transport.

Outre la presse et les cheminots de la région, Mr Jean-Marc Delizée (député fédéral et représentant de la commune de Viroinval) était également présent et a fait part de ses démarches auprès de la SNCB et du Ministre Jean-Pascal Labille.

Après cette conférence de presse, deux pétitions ont été remise à Mr Guy Bemelmans (Directeur du district Sud-Ouest) en présence d'une délégation de cheminots, de Vincent Pestieau et Bruno Vatrin (CGSP), de Gery Baele et Gianni Tabbone (Navetteurs.be représentant l'ASBL ainsi que Nicolas Rondeaux, membre de l'ASBL et coordinateur de la pétition en ligne) et de la presse régionale et nationale.

Remise de la pétition initiée par Nicolas Rondeaux

La pétition "papier" a récolté près de 1.800 signatures tandis que la version en ligne en a récolté 934, ce qui démontre la volonté de mobilisation des usagers de toute la région.

Cette remise de pétition a permis de confirmer que les remarques transmises seront analysées par la SNCB, qui procédera à des adaptation en fonction des possibilités "techniques" et budgétaires.


Historique des actions


- Avril / Mai : récolte des signatures

- 25/04 : action par l'ASBL Navetteurs.be en gare de Philippeville avec distribution des horaires et adresse de la pétition en ligne


- 09/05 : réunion à Walcourt à l'initiative de la Bourgmestre de Walcourt et Mr Delizée, député. Etaient présents :
  • Mr Guy Bemelmans, Directeur district Sud-Ouest
  • la Bourgmestre de Walcourt et diverses personnes de la commune
  • le Bourgmestre de Cerfontaine
  • le Bourgmestre de Philippeville
  • le député - échevin de Viroinval
  • les TEC Namur-Lux et Charleroi
  • l'ASBL Mobilesem
  • l'ASBL Navetteurs.be accompagnée de Nicolas Rondeaux
  • la CGSP-Cheminots de Charleroi
  • des cheminots de la région
  • des usagers de la ligne 132





   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 14/05/14

   

Mod News

 

   

©Belga

Les associations de voyageurs Navetteurs.be et TreinTramBus ainsi que Test-Achats et De Verenigde Verenigingen ont co-signé une lettre ouverte qu'ils ont fait parvenir ce mardi à Mr Jo Cornu, CEO de la SNCB afin de dénoncer une fois de plus le nouveau plan de transport.

Vous pouvez prendre connaissance de cette lettre ouverte ICI ainsi que de la réponse de Mr Jo Cornu
   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 13/05/14

   

Mod News

 

   

Dans un communiqué de presse commun diffusé ce jeudi, les associations Navetteurs.be, TreinTramBus et Test-Achats remettent en question le nouveau Plan de Transport de la SNCB dont la mise en application est prévue au mois de décembre 2014.

Elles estiment que la SNCB doit faire preuve d'une transparence totale afin d'informer au mieux ses usagers.

Les trois associations ont décidé de diffuser un document reprenant les horaires théoriques qu'ils ont pu recomposer sur base de diverses sources et après plusieurs semaines de travail intensif.


Horaires décembre 2014 (PDF) : Lien de téléchargement

Avertissement

Les tableaux contiennent les projets d'horaires qui devraient entrer en vigueur au 14 décembre 2014. Nous avons compilé les données provenant de diverses sources. Etant donné la grand nombre d'informations à traiter, nous ne pouvons garantir que ces tableaux soient exempts d'erreurs ou d'omissions. Les données communiquées ne sont pas définitives et peuvent être incomplètes. Ces publications n'ont aucune valeur légale et sont mises à disposition à titre informatif.


   

Source: CP Navetteurs.be - TreinTramBus - Test-Achats - 08/05/14

   

Mod News

 

   

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans le cadre du suivi du « Cadastre des PANG’s en Wallonie » et plus particulièrement concernant les 19 qui nécessitaient des mesures urgentes, une deuxième réunion s’est tenue ce mardi 6 mai en présence des représentants de l’ASBL NAVETTEURS.BE, de la direction de Stations et des Directeurs des districts Sud-Est et Sud-Ouest.

Cette réunion a permis de faire le point sur l’état d’avancement des engagements pris au lendemain de la publication de l’étude réalisée par NAVETTEURS.BE.

Le bilan est positif car tous les engagements pris par la SNCB ont à ce jour pu être respectés ou seront finalisés dans les semaines à venir.

Quant aux travaux dont la responsabilité incombe aux communes, tels que l’entretien de certains couloirs sous-voies, la SNCB a effectué les démarches nécessaires afin que ceux-ci soient réalisés au plus vite. Certains de ces travaux ont déjà été réalisés et l’ASBL NAVETTEURS.BE enverra des rappels aux communes concernées le cas échéant dans les mois à venir.

L’association tient à remercier vivement le personnel qui a réalisé ces travaux en respectant les délais fixés.

L’association condamne par contre fermement les actes de vandalisme tels que les tags et autres dégradations aux abris survenus dans certains cas seulement quelques heures après les travaux effectués (Ex. Frameries). Elle encourage les communes et zones de police concernées à une plus grande vigilance et demande à la Justice d’appliquer des peines exemplaires envers les responsables de ces incivilités.

L’association tient enfin à sensibiliser les usagers au respect des lieux qu’ils fréquentent, notamment en n’abandonnant pas leurs déchets sur les sièges et dans abris mis à leur disposition dans les gares et points d’arrêt car respecter ces lieux, c’est aussi respecter les autres usagers et le personnel en charge de l’entretien.

Afin que les problèmes constatés puissent être traités dans les plus brefs délais, l’association invite les usagers à signaler toute anomalie qu’ils pourraient déceler durant leur passage en gare.

Une prochaine réunion de suivi est planifiée pour le 15 septembre 2014.
   

Source: Communiqué de presse ASBL NAVETTEURS.BE - 06/05/14

   

Mod News

 

   

«Si demain, on devait penser à instaurer un service minimum, les locomotives seront soudées aux rails et ce sera la grève pour une période indéterminée. Le service minimum, nous ne l’accepterons jamais!». C’est ce qu’a déclaré Michel Abdissi, président national CGSP-Cheminots, jeudi lors de son discours du 1er mai à Namur.

Michel Abdissi a dénoncé les sanctions financières prévues dans la proposition de loi du sénateur François Bellot (MR) qu’il a qualifié « d’artiste».

Le président CGSP Cheminots a également souligné «le danger du plan de transports», mettant en évidence la prolongation des temps de trajets: «Nous serons demain beaucoup plus lents qu’à l’époque de la vapeur. C’est terrible, le progrès!"

Michel Abdissi a également lancé quelques «pots» aux candidats de partis politiques (PS, Ecolo et PTB) présents dans la salle, demandant au PS et à Ecolo, «venu quémander nos voix», de respecter la fonction publique et les syndicats.

«Il y a de plus en plus de feux follets de toutes les couleurs qui apparaissent une ou deux heures ici à la maison syndicale à quelques jours des élections. S’ils veulent gagner leurs galons de camarades, ils doivent revenir les années suivantes. Alors, je les appellerai ’camarades’ et non plus ’mesdames, messieurs’», a constaté Michel Abdissi, qui avait commencé son discours par «camarades» et «mesdames, messieurs».
 

Source: SudPresse - 01/05/14

   

Mod News

 

   

Le nouveau « Plan de Transport 2014 » du Groupe SNCB fait peser certaines menaces de suppressions de trains et de réduction des amplitudes horaires, notamment sur les dessertes « locales ».

La ligne 132 Charleroi – Couvin semble être une des plus touchées si on analyse les horaires provisoires actuellement proposés.

Diverses initiatives ont été lancées et notamment une pétition électronique lancée par Nicolas Rondeaux et soutenue par l’ASBL NAVETTEURS.BE dont il est membre ainsi qu’une pétition papier gérée par Mr Bruno Vatrin, délégué CGSP.

Ces pétitions, qui totalisent actuellement près de 2.000 signatures, seront prochainement remise au Directeur de District.

A cette occasion, l’ASBL NAVETTEURS.BE participera à une conférence de presse organisée à l’initiative de la CGSP-Cheminots de Charleroi.

Mercredi 14 mai 2014

Conférence de presse à 10h00
« Maison des 8 heures »
Place Charles II, 23
6000 Charleroi

Remise de la pétition à 11h00
Bureau du directeur de District

L’ASBL NAVETTEURS.BE souhaite une nouvelle fois rappeler qu’elle dit « Non à un Plan de Transport défavorable aux dessertes locales »
   

Source: Communiqué de presse - 29/04/14

   

Mod News

 

   

Les usagers du rail ne doivent pas craindre de grève nationale dans les prochaines semaines malgré une certaine grogne régnant au sein de la base syndicale. La CGSP Cheminots indique en effet jeudi attendre une réunion de concertation, prévue le 12 mai prochain, avec le service du personnel de la SNCB. La réunion organisée ce jeudi avec la direction des ressources humaines s'est avérée positive, rapporte Jean-Pierre Goossens, président de l'ACOD-Spoor, l'aile flamande de la CGSP Cheminots.

La menace de grève était notamment liée au fait que de nombreux cheminots ne peuvent pas prendre leurs jours de récupération. Jean-Pierre Goossens évoque environ 1 million de jours encore à récupérer. Le responsable syndical veut entendre de la direction, avant le 12 mai, qu'elle va s'attaquer à ce problème. Mais le syndicat socialiste veut également clarifier d'autres questions, comme les grades, l'effectif disponible, l'assurance hospitalisation...

"Nous attendons de la clarté", explique Jean-Pierre Goossens. En tout état de cause, la priorité est donnée à la concertation du 12 mai prochain.
   

Source: DH.be - 24/04/14

   

Mod News

 

   

Cette pétition a déjà récolté plus de 70 signatures.

© Photo Sudpresse

« Nous, habitants et étudiants de Louvain-la-Neuve, navetteurs, usagers occasionnels ou candidats usagers du train, demandons que les mandataires politiques et la SNCB mettent tout en œuvre pour que notre cité universitaire dispose bientôt d’un service RER performant ! »

C’est de cette manière que débute la pétition lancée par Mike Derom, habitant de la Baraque, à la SNCB, au gouvernement wallon, au gouvernement fédéral et à la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

En quoi consiste exactement cette pétition ?

Elle veut d’abord s’assurer que la construction de l’arrière-gare de Louvain-la-Neuve sera bel et bien effective, «  selon une étude indépendante, la réalisation d’une arrière-gare à Louvain-la-Neuve est une condition du respect de la cadence de quatre à six trains en heure de pointe. Cette arrière-gare consiste à prolonger une voie en souterrain sur 350 m, afin que les trains puissent changer de voie à l’arrière de la gare plutôt qu’à l’entrée, comme c’est le cas actuellement.

En novembre 2013, le Gouvernement wallon remettait son avis sur le plan pluriannuel d’investissements 2013-2025 de la SNCB. L’arrière-gare de Louvain-la-Neuve y figure parmi les projets prioritaires. Mais la SNCB ne semble pas encore avoir intégré cette infrastructure dans ses priorités, tandis que les déclarations de certains mandataires politiques locaux et de l’UCL ne permettent pas de garantir qu’elle sera effectivement réalisée  », précise la pétition.

Cette initiative est menée afin de s’assurer que le projet d’arrière-gare soit mené dans les temps, « le calendrier prévoit actuellement qu’après la construction du parking RER, un parc public et une voirie seront construits sur l’emprise de l’arrière-gare. Le parking RER devrait être terminé à la fin de 2015.

Il est donc capital et urgent que la réalisation de l’arrière-gare soit incorporée dans le calendrier. Un report nécessiterait la destruction et la reconstruction du parc public et de la voirie. Il entraînerait un gaspillage de deniers publics inacceptable, qui pourrait conduire à l’abandon pur et simple de ce projet, pourtant crucial pour la desserte ferroviaire de LLN. » Lancée le 10 avril, cette pétition a déjà récolté 73 signatures à l’heure d’écrire cette ligne.


Lien vers la pétition: https://14367.lapetition.be
 

Source: Sudpresse.be - 21/04/14

   

Mod News

 

   

Dans le cadre du nouveau Plan de Transport SNCB, l'ASBL navetteurs.be a mené ce vendredi une action de sensibilisation à l'attention des usagers de la ligne 132 Charleroi-Couvin, une des plus touchées par des suppressions de desserte si l'on en croit les informations horaires (provisoires) qui ont pu être recoupées.

Au décompte final ce sont environ 400 tracts qui ont pu être distribués entre 5h30 et 8h00.

Notre association a égélement pris contact avec les établissements scolaires de la région afin de les mobiliser en faveur de leurs élèves qui pourraient être "victimes" du nouvel horaire dont l'application est prévue pour le mois de décembre 2014.

Cette action s'inscrit dans le cadre de la pétition récemment lancée par un de nos membres Nicolas Rondeaux et que vous pouvez déjà signer ICI


   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 25/04/14

   

Mod News

 

   

Le ministre des Entreprises publiques « condamne fermement » la grève sauvage des conducteurs de train survenue ce mardi matin.

Les conducteurs de train liégeois sont partis en grève dès 3h30. Le climat social était tendu depuis trois semaines chez les cheminots de la gare de Liège Guillemins. La diminution de leur coefficient de production, soit le calcul d’une prime fondée sur le nombre de dépôts desservis, pose problème aux travailleurs. Le transport de marchandises ayant été supprimé, la prime a été revue à la baisse. «  Parfois cela représente une diminution de 300 euros par mois, alors que la charge de travail n’a absolument pas changé  », explique Marc Eyen, permanent CSC Transcom.

Jean-Pascal Labille (PS) a «  condamné fermement  » cette grève sauvage. «  Par ce mouvement, les travailleurs ont pris en otages les navetteurs, complètement étrangers à la raison de ce conflit social  », fait-il valoir dans un communiqué. Le ministre des Entreprises publiques «  ne peut accepter un tel mouvement dès lors qu’il ne s’inscrit pas dans le respect du protocole d’accord auquel tant la direction que les syndicats ont souscrit en mars dernier. Ce protocole prévoit notamment que tout arrêt de travail doit être préalablement annoncé aux voyageurs afin qu’ils aient la capacité de prendre leurs dispositions  ».

«  Ce type d’actions contribue grandement à nuire tant au service public qu’à l’image de l’entreprise et de ses travailleurs  », conclut le communiqué.

Un service de navettes mis en place
Quinze trains ont déjà été supprimés, indique le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires Infrabel. Des perturbations plus importantes sont à attendre dans le courant de la journée, étant donné que les trains n’ayant pas quitté leur dépôt ne pourront pas effectuer les trajets retour.

La circulation s’effectue toutefois sans grand problème vers Bruxelles. L’impact est plus important sur la ligne 125 reliant Liège à Namur, avec une demi-douzaine de trains supprimés, et sur la ligne 42-43, vers Bovigny et Jemelle.

Un service de navettes a été mis en place mardi matin entre Liège et Visé afin de remplacer les trains bloqués au dépôt de Liège.

Une réunion de concertation sera organisée à Liège, où 95 % des conducteurs sont en grève et comptent le rester tant que le dialogue n’a pas porté ses fruits.
   

Source: Lesoir.be - 22/04/14

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online