Nous avons 87 visiteurs en ligne

Mod News

 

   

Pour le moment, deux tarifs sont appliqués, selon le cas de figure: 3 et 12,5 euros.

Le supplément que les voyageurs de la SNCB doivent payer lorsqu'ils ont pris place dans un train sans avoir acquis de titre de transport sera adapté au cours du second trimestre de cette année, a affirmé vendredi le quotidien Het Laatste Nieuws, citant une récente intervention du ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille (PS) en commission de l'Infrastructure de la Chambre.

A l'avenir, le supplément sera unique et fixé à 7 euros, que le voyageur ait prévenu le chef de train avant de monter à bord, ou non.

Pour le moment, deux tarifs sont appliqués, selon le cas de figure: 3 et 12,5 euros.

Le raisonnement à la base de ce dispositif tarifaire distinct est le suivant: celui qui a prévenu le chef de train à l'avance paie un supplément moins élevé. Mais cette configuration a entraîné de nombreuses discussions.

Selon le quotidien, la SNCB élargit parallèlement à cela les possibilités de paiement anticipé du billet telles que le SMS.
   

Source: DH.be - 03/01/14

   

 

   

Voitures "M6 - 200" à peine en service et déjà décriées !

Depuis le 15 décembre 2013, certains trains ICA Eupen-Ostende sont équipés de rames M6 (double étage) qui ont suscité de vives critiques concernant les problèmes de confort une fois la vitesse de 200 km/h atteinte sur la ligne à grande vitesse entre Ans et Leuven. Ce problème semble à présent résolu avec pour conséquence la limitation de la vitesse à 170 km/h.

Ces rames, équipées de 10 voitures permettent d'augmenter la capacité d'environ 400 places assises par rapport aux rames I 11.

Pour l'instant, voici la liste des trains qui circulent avec des rames M6 :
  • 506
  • 509
  • 513
  • 516
  • 520
  • 529
  • 533
  • 536
  • 540
  • 543

A partir du 3/2/2014 le nombre de rames M6 augmentera et donnera la situation suivante :

En semaine
  • 506
  • 507
  • 509
  • 511
  • 514
  • 515
  • 516
  • 519
  • 521
  • 529
  • 530
  • 533
  • 534
  • 536
  • 538
  • 541
  • 542
  • 543
Le week-end
  • 504
  • 506
  • 509
  • 511
  • 513
  • 516
  • 518
  • 520
  • 529
  • 531
  • 533
  • 536
  • 538
  • 540
  • 543
  • 545
   

Source: Anonyme - 27/12/13

   

 

   

Dans un courrier électronique envoyé ce 24 décembre au nouveau CEO de la SNCB et faisant suite à la réunion d'information concernant le Plan de Transport 2014 qui s'est tenue le 18 décembre dernier, l'ASBL NAVETTEURS.BE dénonce  la discrimination dont elle a fait l'objet lors de l'étude menée depuis plusieurs mois dans le plus grand secret par la SNCB, et ce malgré diverses tentatives de justifications plutôt "maladroites" exposées lors de cette même réunion d'information.

En effet, seuls deux partenaires (ACTP & TreinTramBus) ont été choisis parmi les acteurs de la mobilité pour participer à l'élaboration de ce nouveau plan de transport qui sera d'application dès décembre 2014.

Afin de ne pas compromettre toute collaboration constructive en faveur des usagers, le Conseil d'Admonistration de NAVETTEURS.BE a décidé de mettre de côté cet "incident" mais ne tolérera aucune récidive.

Dans l'état actuel des choses et étant donné le manque d'informations à propos de ce futur plan de transport, notre association a décidé de ne pas valider le principe d'allongement des temps de parcours. Cette position fait l'objet d'une pétition en ligne dont la liste des signataires (plus de 1.500 au 24/12) a été annexée au courrier électronique.

Dans ce même courrier, notre association demande une fois de plus à la SNCB de travailler de manière constructive avec les associations de voyageurs, c'est-à-dire avec une possibilité de pouvoir faire part de son avis avant la prise de décisions et non uniquement à postériori et à titre uniquement "informatif". Nous citons pour exemple les "Tables Rondes" organisées par Infrabel depuis quelques années et qui permettent tant l'échange d'informations que la possibilité d'émettre des avis avant que les décisions définitives soient prises dans les dossiers.

Notre association attend désormais une réponse de la part de la SNCB, accompagnée d'un calendrier de travail pour 2014.
   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 24/12/13

   

 

   

Voitures "M6 - 200" à peine en service et déjà décriées !

Suite à la pétition récemment lancée en ligne et à la distribution de tracts dans les trains IC 477 et IC 467 en faveur d'une augmentation du nombre de places assises, l'ASBL NAVETTEURS.BE a envoyé ce 24 décembre un courrier à la SNCB et des copies de celui-ci à Mr le Minsitre Jean-Pascal Labille et Mr le Bourgmestre d'Ans Stéphane Moreau. A ce courrier a été annexée la liste des signataires de la pétition (286 signatures validées au 24/12).

Ce courrier fait part du manque de places assises récurrent, principalement pour les voyageurs qui embarquent à Ans à destination de Bruxelles à 6h46 le matin ainsi que pour les voyageurs qui embarquent à Bruxelles-Nord vers Ans et Liège à 17h33 le soir.

Au travers de ce courrier il a été demandé à la SNCB la mise en place rapide de solutions afin de garantir à chacun de pouvoir voyeger dans des conditions raisonnables.

Les pistes envisagées sont notamment la mise en service de rames M6 (double étage) ou encore le dédoublement des trains concernées. Afin de discuter plus amplement de ces pistes de réflexion, une entrevue a été demandée entre les responsables de la SNCB et une délégation d'usagers.

Nous vous tiendrons bien évidemment informés de la suite qui sera donnée à ce courrier.

La pétition peut encore être signée ICI
   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 24/12/13

   

 

   

free wifi pietrasanta

Depuis le 16 décembre, Infrabel met du wifi à disposition des voyageurs, gratuitement, dans 9 de ses points d'arrêt non gardés.

Infrabel fournit aux voyageurs munis de smartphones et de tablettes un accès wifi afin d'optimiser leur voyage. Ce wifi donne accès aux services suivants:

  • Les informations sur le trafic ferroviaire, actualisées en temps réel, via les outils de recherche RailTime;
  • Des sites sur les transports en commun: SNCB, STIB, Infotec et De Lijn;
  • Le site d'Infrabel.

Infrabel Wifi est disponible dans les points d'arrêt de Bordet, Delta, Diegem, Evere, Herent, Meiser, Mérode, Sint-Katelijne-Waver et Weerde.
   

Source: Infrabel - 23/12/13

   

 

   

Le Conseil d'Administration de l'ASBL NAVETTEURS.BE vous présente ses Meilleurs Voeux pour 2014



Gery BAELE - Guy CANTRAINE - Gianni TABBONE
   

Source: ASBL NAVETTEURS.BE - 24/12/13

   

 

   

La SNCB a lancé une procédure pour la fourniture de nouveau matériel à double étage afin de faire face à la croissance du nombre de voyageurs. Les constructeurs intéressés sont invités à introduire leur candidature afin de participer à ce marché public. La valeur du contrat est estimée à 3 milliards d’euros.

Il s'agit d'un contrat-cadre pour la fourniture de trains à double étage (permettant notamment un mode d’exploitation de type automotrice) pour la période 2017-2025. Au total, ce contrat fournira pas moins de 145 000 sièges.

En termes de matériel à double étage, la SNCB dispose déjà d’une flotte de voitures M6 et M5 (il s’agit de matériel tracté par des locomotives, totalisant près de 630 voitures). Le nouvel équipement permettra d’augmenter le nombre de places assises pour les voyageurs et de donner également une marge supplémentaire à la jonction Nord-Sud qui est actuellement saturée.

Cette procédure s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement pluriannuel de la SNCB pour la période 2013-2025 et permettra le rajeunissement de la flotte de la SNCB, ainsi que la simplification de la composition de ses trains. Ces nouvelles rames doivent en partie remplacer l'ancien matériel roulant, mettre à disposition de la clientèle des places assises supplémentaires et être compatibles avec le matériel existant.

Pour la SNCB, cette livraison a également pour objectif qu’en 2023 l’ensemble de la flotte soit équipé du système de sécurité ETCS.

Cette nouvelle commande pourrait être le plus important investissement jamais passé par la SNCB pour du nouveau matériel roulant. En comparaison, la commande des 305 rames Desiro représentait un montant de 1,4 milliards d'euros.
   

Source: CP SNCB - 24/12/13

   

 

   

Ce midi, le patron de la SNCB, Jo Cornu, s'est exprimé sur le plateau de "Controverse" pour rassurer les navetteurs et évoquer les perspectives d'avenir des chemins de fer. L'ASBL navetteurs.be avait été invitée mais n'a pu se libérer pour y participer.

Ce qui est regrettable c'est que le nouveau patron ait purement et simplement refusé de débattre avec les syndicats et associations d'usagers.


   

Source: RTL TVI - 22/12/13

   

 

   

Schaerbeek: les agresseurs de l'accompagnateur de train ont été repérés sur les caméras de surveillance: ce sont 9 jeunes

Dans un communiqué de presse diffusé ce jour sur la Page Facebook Parole de Cheminots, les secrétaires permanents CGSP-Cheminots de la régionale de  Charleroi  Vincent PESTIEAU et Giovani ITRI dénoncent les 5 agressions dont ont été victimes les accompagnateurs cette semaine.

Ils constatent que "l'employeur ne peut garantir l'intégrité physique de ses travailleurs" et avancent des causes telles que "le manque chronique d'effectifs, les fermetures de guichets, les fermetures de gares, les suppressions de personnel en gare et dans les trains, ..."


La CGSP-Cheminots de Charleroi attend "des actions concrètes de la SNCB" et menace de "prendre ses responsabilités par tous les moyens afin de garantir l'intégrité physique des accompagnateurs  de train" .
   

Source: CGSP-Cheminots Charleroi - 19/12/13

   

 

   

La SNCB s’est engagée, à la suite de l’accident de train de Buizingen en février 2010, à équiper, d’ici fin 2013, son matériel roulant avec le système de freinage automatique TBL1+. L’objectif est désormais atteint : fin de cette année, tous les engins de traction opérationnels de la flotte du trafic intérieur seront équipés du système de freinage automatique TBL1+.
 
 
En 2006, il a été décidé d’installer le système de sécurité belge TBL1+ sur la flotte de la SNCB. Contrairement aux systèmes préexistants, TBL1+ provoque un arrêt d’urgence lors du dépassement d’un signal rouge mais aussi lors d’une vitesse supérieure à 40 km/h à une distance de 300 mètres d’un signal rouge.
 
Suite à la catastrophe de Buizingen, la SNCB a décidé d’accélérer l’installation du système de sécurité sur ses trains, et ce, pour fin 2013. C’est donc aujourd’hui le cas pour le matériel roulant en service commercial.
 
‘La sécurité est une priorité absolue pour la SNCB. L’installation de TBL1+ sur tout notre matériel de traction sur une durée de trois ans a exigé un tour de force considérable pour les ateliers concernés. Les efforts portent à présent leurs fruits et la sécurité du chemin de fer belge a dès lors fortement augmenté, également en collaboration étroite avec nos collègues d’Infrabel. Je souhaite ainsi déjà remercier tous nos collaborateurs pour leur contribution’, explique Jo Cornu, Administrateur délégué de la SNCB.
 
‘J’insiste sur l’importance d’une standardisation des systèmes et autres techniques de signalisation en Europe. Cela n’est pas concevable que des trains – comme c’est le cas pour certains trains internationaux – soient équipés de pas moins de cinq systèmes de signalisation’, poursuit-il.
 
Au total, 1.200 engins de traction sont équipés de TBL1+, dont les locomotives T18 et les automotrices Desiro via le système de sécurité européen ETCS.
 
De son côté, Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, est également en phase avec les engagements pris devant la Commission Spéciale pour la sécurité ferroviaire.

   

Source: CP SNCB - 18/12/13

   

pendule
ASBL NAVETTEURS.BE
Rue de Loncin, 92
4460 Grâce-Hollogne

Secrétariat 0471 623.217
info@navetteurs.be
Formulaire de contact

IBAN BE17 0017 0812 3621         BIC GEBABEBB


Gia Ger 2
Gianni Tabbone Gery Baele 
Président Vice-Président
cath geof
Catherine Gerard  Geoffrey Baele
Secrétaire Trésorier
CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online