Nous avons 38 visiteurs en ligne

 

   

© Belga

 

 

 

Les écoles du centre de Wetteren et certains services communaux demeureront fermés mercredi, a indiqué la commune mardi après-midi. Sont notamment concernés par cette mesure un hall des sports, une piscine, une plaine de jeux ainsi que le CPAS de la commune.

 

La distribution du courrier ne pourra pas être assurée dans plusieurs rues de Wetteren. Les mesures nécessaires seront prises afin que les habitants concernés puissent venir retirer leur courrier dans un bureau de poste, a précisé bpost.

 

Le centre de crise mis en place à Wetteren a par ailleurs indiqué que les habitants évacués durant le week-end ou ceux qui l'ont été hier/lundi ne pourront pas regagner leur domicile ce mardi.

 

Rien ne permet de mettre en cause la formation du chauffeur

 

Rien ne permet aujourd'hui de mettre en cause la formation ou l'expérience du chauffeur qui conduisait le train qui a déraillé à Schellebelle ni la certification de son opérateur, a indiqué mardi le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, devant la Commission "sécurité du rail" de la Chambre. 

 

A l'instar de son collège des Entreprises publiques, Jean-Pascal Labille, il n'a toutefois pas voulu s'avancer plus avant sur les causes de l'accident, les enquêtes étant toujours en cours. Plusieurs parlementaires se sont demandés comment un tel événement avait pu se produire un an à peine après l'accident qui s'était produit à Godinne, impliquant lui aussi des wagons qui transportaient des matières dangereuses.

 

Des arrêtés ministériels ont été rédigés à la suite, prévoyant des mesures de sécurité particulières (éloignement des wagons, place des wagons dans le convoi, etc.), a expliqué M. Wathelet. Ils ont été soumis à la Commission européenne et à l'Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires (OTIF) au mois de juillet mais n'ont pas reçu le feu vert de ces deux instances. 

 

Au mois de décembre, celles-ci ont fait savoir qu'elles attendaient les résultats de l'enquête ouverte après l'accident. Selon la Commission, les mesures prévues provoqueront en outre l'augmentation des opérations de triage, qui sont elles-mêmes sources de danger.

 

Le chauffeur disposait de toutes les attestations pour rouler en Belgique

 

Le conducteur qui était aux commandes du train à l'origine de l'accident survenu samedi matin à Wetteren était parfaitement habilité à rouler sur la ligne concernée (la ligne 50), a indiqué mardi à l'agence Belga son employeur DB Schenker Nederland, en réaction aux rumeurs circulant mardi selon lesquelles l'homme ne disposait pas du permis de conduire pour rouler sur le rail belge. 

 

"Le conducteur était parfaitement habilité à rouler sur certaines lignes clairement définies en Belgique, dont la ligne 50", a expliqué un porte-parole de DB Schenker Rail Nederland. "Un conducteur doit montrer pour chaque ligne qu'il dispose des bonnes connaissances, ce qui est le cas ici". Son dossier complet, faisant notamment état d'un rapport déclarant que le conducteur était médicalement et psychologiquement apte, a été transmis au parquet, précise DB Schenker Nederland.

 

Le porte-parole ne souhaite en revanche pas s'épancher sur les déclarations anonymes assurant que le conducteur du train roulait trop vite. "Nous attendons les résultats de l'enquête. C'est la seule attitude appropriée, par respect pour les victimes", a-t-il encore précisé.

   

Source: DH.be - 07/05/13

   
 

CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online