Cadastre (2013)

1. Présentation

L’étude s’est déroulée en 4 étapes en 2013 avec une revisite en 2014.

Etape 1: Etablissement de la grille d’analyse

Les points d’attention ont été les suivants :

  • Accessibilité (accès au PANG, hauteur des quais, accès PMR) ;
  • Equipements (distributeurs de billets, abris, places assises, salle d’attente, éclairages) ;
  • Informations (haut‐parleurs, affiches horaires, écrans, panneaux de signalisation) ;
  • Possibilités de stationnement (voitures & 2 roues) ;
    Fréquences & Correspondances « train/train » ;
  • Intermodalité (présence d’une desserte de bus) ;
  • Fréquentation (comptage des voyageurs basé sur les chiffres de 2009 de la SNCB).
Etape 2: Visite sur le terrain

De mars 2013 à décembre 2013, les 191 points d’arrêts ont été visités et photographiés.

Etape 3: Rédaction des fiches d’identification

Toutes les informations et photos récoltées sur le terrain ont été retranscrites dans des fiches descriptives détaillées. Les informations relatives aux lignes, fréquences et correspondances sont basées sur la carte des relations et les brochures horaires SNCB‐Mobility.

Etape 4: Synthèse

Les données récoltées ont été synthétisées dans une base de données Excel.

Afin d’être le plus précis possible et de vérifier les données chiffrées recueillies via les visites de terrain, nous avons pu bénéficier de données fournies par Infrabel (hauteur des quais + planning de rénovation) par B‐Holding Stations (nombre de places de parking voitures et deux‐roues) mais également et surtout par nos membres et par la communauté des usagers de la SNCB de manière générale.

Nous avons également pu compter sur la Cellule Ferroviaire Wallonne qui nous a guidés et conseillés tout au long de cette étude.

Nous les remercions toutes et tous pour leur collaboration.

Nous déplorons en revanche la réaction de B‐Mobility (SNCB) qui a refusé de mettre à notre disposition toute une série de données telles que les chiffres de fréquentation des PANGS pour des raisons de « confidentialité ». Celle‐ci s’est contentée de nous renvoyer vers son site Web afin d’y effectuer des recherches dans les données disponibles or ce travail concerne directement les voyageurs et est également d’un grand intérêt pour la SNCB dorénavant responsable des PANGS (auparavant les points d’arrêt étaient gérés par Infrabel). Via une voie non officielle, nous avons néanmoins bénéficié des chiffres de montées en gare.

Bien que nous ayons pris le soin de procéder à plusieurs vérifications des chiffres et relectures des documents, nous ne sommes bien évidemment pas à l’abri d’erreurs ou d’incohérences et invitons dès lors nos lecteurs à nous faire part de toute donnée erronée ou de tout changement constaté sur le terrain étant donné que les informations reprises dans les documents sont celles qui étaient disponibles à la date de la visite mentionnée au début de chaque document.

Si vous avez la possibilité de compter le nombre de personnes en attente sur votre quai (pendant quelques jours, à différentes périodes de l’année), nous sommes bien entendu intéressés.

Le but est que nos fiches et notre base de données soient régulièrement mises à jour et que l’avis des usagers puisse y être ajouté. Nous remercions d’avance nos lecteurs pour leur compréhension et leur contribution. Pour nous contacter, remplissez notre formulaire en ligne

Etape 5: Mise à disposition des informations

Afin de mettre à disposition les documents et résultats de ce travail, un portail est accessible en ligne.

2. Méthodologie & Conclusions

Les moyens financiers du groupe SNCB étant limités, il a été décidé d’établir des priorités concernant les besoins en réhabilitation des PANG en Wallonie en se basant sur 6 critères définissant un minimum de qualité et de confort pour les usagers:

  • Insalubrité : état de propreté du PANG et de ses accès, état du revêtement des quais et des accès, état des installations (abris, …) ;
  • Eclairage : présence ou non d’un éclairage suffisant (PANG et accès), fonctionnement de celui‐ci;
  • Vandalisme : constat d’actes de vandalisme (dégradations aux installations, tags, …) ;
  • Haut‐parleurs : présence et fonctionnement de ceux‐ci lorsque la vérification est possible ;
  • Quais hauts : conformité aux normes standard « quai haut » ;
  • Abris quais : présence d’abris fonctionnels sur les quais.

METHODOLOGIE

Un tableau synthétique global, joint en annexe à ce rapport, présente les résultats de cette analyse multicritères. Une couleur a été attribuée à chaque critère suivant la légende reprise dans ce tableau:

cadastre2013

* Fonctionnel signifie qu’il permet de se mettre à l’abri du vent et de la pluie quel que soit son état de vétusté ou d’insalubrité

Sur base des résultats, les PANG ont été répartis en plusieurs catégories selon leurs besoins en réhabilitation, à savoir :
Rénovation complète et urgente : maximum une boule verte ;
Rénovation partielle et urgente : boule rouge pour le critère considéré ;
Rénovation partielle moins urgente (situation à surveiller) : boule orange pour le critère considéré.

RESULTATS

Nous émettons une liste non‐exhaustive des PANG à rénover prioritairement selon les différentes catégories définies ci‐dessus, avec un classement par ordre alphabétique. De plus amples détails ainsi que des photos sont disponibles dans les fiches descriptives.

1. Rénovation complète et urgente : 19 PANG’s

Acren, Amay, Ampsin, Bracquegnies, Bressoux, Charleroi‐Ouest, Couillet, Engis, Erquelinnes, Erquelinnes‐Village, Farciennes, Frameries, Froyennes, Glons, Grupont, Habay, Ham‐sur‐Sambre, Liège‐Jonfosse, Marchienne‐Zone.

Quelques exceptions : Les PANGS ci‐dessous, malgré la présence de maximum une boule verte, ne sont pas classés dans la catégorie « rénovation complète et urgente » :

  • Bleret : équipements vétustes ou vandalisés mais pour la plupart fonctionnels ;
  • Flawinne : PANG en cours de rénovation ;
    Franière : état général moyen mais acceptable ; quais partiellement dallés ;
  • Jemeppe‐sur‐Meuse : accès décent et éclairage récent ;
    Pont‐de‐Seraing : PANG partiellement rénové ;
  • Profondsart : travaux en cours pour déplacer la gare ;
  • Voroux : accessibilité malaisée mais état général satisfaisant.

2. Rénovation partielle et urgente

Insalubrité

Assesse, Barvaux, Coo, Florée, Jemappes, Liers1, Morlanwelz, Piéton, Spa‐Géronstère, Sy.

Eclairage

Assesse, Bierges‐Walibi, Bleret, Chastre, Florée, Fraipont, Gendron‐Celles, Hennuyères, Leman, Liers, Ligny, Nimy, Quaregnon, Thuin.

Vandalisme

Barvaux, Bleret, Callenelle, Floreffe, Franière, Jemeppe‐sur‐Meuse, Le Campinaire, Leman, Leval, Liers1, Lodelinsart, Lustin, Manage, Marche‐en‐Famenne, Morlanwelz, Moustier, Paliseul.

Abris sur les quais

Beignée, Château‐de‐Seilles, Flawinne, Genly, Hourpes, Jamioulx, Le Campinaire, Lonzée, Pécrot, Pont‐à‐Celles, Pont‐de‐Seraing, Pry (un abri à installer), Quévy, Solre‐sur‐Sambre.

La gare de Pry a été complètement rénovée. Ce point d’arrêt dispose d’un abri neuf seulement sur un quai. En effet, en face, la dalle en béton a été placée pour accueillir un abri mais ce dernier n’a jamais été installé.

1 Ce PANG a été classé « orange » dans cette catégorie, mais certains aspects étant particulièrement préoccupants, nous jugeons
néanmoins sa rénovation urgente du point de vue de l’insalubrité.

3. Rénovation partielle moins urgente (situation à surveiller)

Insalubrité

Aiseau, Anseremme, Archennes, Aye, Bas‐Oha, Bierges‐Walibi, Bleret, , Callenelle, Carlsbourg, Carnières, Chapois, Château‐de‐Seilles, Courcelles‐Motte, Court‐Saint‐Etienne, Ernage, Faux, Fexhele‐Haut‐Clocher, Flawinne, Floreffe, Florival, Fontaine‐Valmont, Forchies, Franière, Gastuche, Gedinne, Ghlin, Godarville, Gouy‐Lez‐Piéton, Harchies, Haversin, Havre, Herseaux, Hourpes, Houyet, Jemeppe‐sur‐Meuse, La Roche, Labuissière, Landelies, Leignon, Lillois, Limal, Lonzée, Marche‐Les‐Ecaussinnes, Moustier, Namêche, Naninne, Obourg, Philippeville, Pont‐de‐Seraing, Rebaix, Roux, Sclaigneaux, Thuin, Trois‐Ponts, Villers‐la‐Ville, Voroux, Yves‐Gomezée.

Eclairage

Anseremme, Carlsbourg, Flawinne, Franière, Lillois, Moustier, Obaix‐Buzet, Pont‐de‐Seraing, Spa‐Géronstère, Sy, Voroux.

Vandalisme

Antoing, Bierges‐Walibi, Boussu, Carnières, Courcelles‐Motte, Ecaussinnes, Forchies, Ghlin, Gouy‐Lez‐Piéton, Hamoir, Haute‐Flône, Herseaux, Lillois, Neufchâteau, Philippeville, Poix‐Saint‐Hubert, Pont-de‐Seraing, Roux, Voroux, Yves‐Gomezée.

Abris sur les quais

Jemeppe‐sur‐Meuse, Leval, Lodelinsart, Namêche, Naninne, Paliseul, Poix‐Saint‐Hubert.

Notre document de synthèse (format .PDF) peut être téléchargé ICI